Magazine Poésie

Jean Malrieu – Dernière lettre

Par Ruedelapoesie @ruedelapoesie
Jean Malrieu – Dernière lettre
Les écrits restent
Je t’aime
Je m’envole
À la poursuite de nos ombres
Adieu la minute précise
Où mon amour est plus fort que la mort
Et l’on saura combien mon éphémère
Je t’ai donné
Plus d’un dira de moi
J’ai plus aimé que lui
J’ai souffert comme lui
Et plus d’une dira
Je suis plus belle qu’elle
Pourquoi personne ne saura
Les écrits restent
Je m’efface
Moi qui n’étais qu’un homme
Et toi tu étais tout
Et c’est toi qui nous feras vivre dans la mémoire des hommes
Moi qui te parle comme un mort
Les écrits restent
Aussi j’écris j’écris
Je gagne sur l’immortalité en ce moment
Je dresse mon torse à la hauteur des amants célèbres
Parce que je t’aime comme on respire
Je t’aime comme on vit
Que ma vie est une vie d’homme
Et que j’ai joué mon sang
Les écrits restent
Je m’éloigne
Adieu
Le temps est merveilleux aujourd’hui
Tes yeux sont parfaitement bleus
On dirait de l’encre
J’écris tes yeux
Comme une heure tranquille celle de la poésie et de la vie
Il fait un temps de poème
Ta chair neige j’écris la neige
Parce que c’est beau et parce que c’est vrai

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Ruedelapoesie 179 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine