Magazine Poésie

J’éprouvais alors - la seule fois de ma vie -

Par Vertuchou

“J’éprouvais alors - la seule fois de ma vie - le désir total d’une femme

où tout mon être était engagé corps et âme, concupiscence et tendresse,

chagrin et furieux goût de vivre, fringale de vulgarité comme de réconfort,

soif d’une seconde de plaisir comme d’éternelle possession.

J’étais entièrement engagé, tendu, concentré et je me souviens

de ces moments comme d’un paradis perdu.”


Milan Kundera, La plaisanterie


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Vertuchou 93 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine