Magazine Cuisine

Beaucoup de CRs de retard car je ne goute pas tout ça en une semaine...

Par Matlebat
Bonjour à tous,
Accumulation de retard de CRs des nombreuses bouteilles dégustées ces dernières semaines.
Beaucoup de CRs de retard car je ne goute pas tout ça en une semaine...Montlouis, Chidaine Choisilles 2014 : Un nez très séduisant, expressif, sur le coing, la pomme cuite au beurre, note miel, puis plus ambré tourbé, fond de craie. La bouche est large, ample, belle matière suave qui enrobe la fraicheur, c'est tendu, tonique, profond tout en gardant de l'onctuosité, sur le coing, la pomme chaude, note miel puis pointe cire d'abeille tourbe, fond marqué craie et amande. La finale est fraiche et ronde, tonique et très belle persistance de coing, pomme chaude, note miel, de tourbe, de cire d'abeille, fond de craie d'amande. Très beau vin encore une fois, tout a fait mon style. Excellent 92-94 (16,5-17,5)
Beaucoup de CRs de retard car je ne goute pas tout ça en une semaine...Margaux, Chateau Malescot Saint Exupéry 1996 : Un nez assez typé rive gauche, cassis, note marquée poivron rouge, pointe entre cuir et animal, fond fumé, tabac. La bouche est charpentée, droite, tanins au toucher soyeux mais dans un ensemble un poil rigide, c'est tendue, frais, sur le cassis, note marquée poivron rouge, pointe plus cuir, encre, fond fumé et tabac. La finale est fraiche, pleine, belle persistance cassis, poivron rouge, cuir et fond tabac fumé. Classique, pas super mûr un peu trop marqué poivron à mon goût, mais moins marqué encre, animal, cuir que d'autres. Classique, mais pas le plus beau 96 RG dégusté... TB+ 90+ (16+)
Beaucoup de CRs de retard car je ne goute pas tout ça en une semaine...Côte Rôtie, Rostaing 2007 : Un nez expressif, de cassis mûr, note violette puis épice un peu marqué vanille, pointe bacon grillé sur fond moka. La bouche est charpentée, large, ample, aux tanins soyeux, pas très denses, mais l'ensemble est tonique, pas d'alcool, équilibrée, sur le cassis mûr, la framboise, note violette fraiche, puis plus épice vanille, fond moka. La finale est fraiche, tonique et belle persistance de cassis de violette, pointe vanille et fond moka. Une 2007 équilibrée peu marquée par un  millésime plutôt chaleureux. TB-Excellent 91 (16,5)
Beaucoup de CRs de retard car je ne goute pas tout ça en une semaine...Nuits Saint Georges, Rion Grandes Vignes 2005 : Un nez de cerise, note ronce et noyau, pointe épice réglisse et fond plutôt cacao. La bouche est plus gourmande que le nez, corpulente, pleine, tanins soyeux, (pas grande densité) mais plein, puis fraicheur, presque de la puissance, tonique, fruit rouge mûr, framboise, note ronce sous bois, fond fumé noyau et amande. La finale est fraiche, puissante presque et persistance intéressante de framboise mûre, cerise, un coté juteux, note ronce et sous bois, épice réglisse, fond amande et cacao. TB-Excellent 91 (16,5) et se boit parfaitement aujourd'hui.
Beaucoup de CRs de retard car je ne goute pas tout ça en une semaine...Gewurztraminer, Ginglinger Pfersigberg 2015 : Un nez superbe déjà complexe, classique sur le litchi, le fruit de la passion, la mangue, note florale iris, fond épice, puis pierre, roche. La bouche est large, ample, bien tenue par une structure droite, c'est profond et suave à la fois, précis, délicat, du sucre dans un profil demi-sec, sur la goyave, le litchi, du fruit exotique, note agrume pamplemousse, citron cédrat, pointe flotal iris, fond pierre roche. La finale est ronde, sensation sucrée mais bien équilibrée par la fraicheur, puis de la structure qui tient le vin et longue persistance de fruit exotique, d'épice, d'agrume, fond roche. Excellent 92-94 (17-18)
Beaucoup de CRs de retard car je ne goute pas tout ça en une semaine...Saint Aubin, Sylvain Langoureau En Remlilly 2013 : Un nez expressif, voir opulent, de fruit blanc et jaune mûr, note de beurre, de noisette grillé, pointe agrume tarte citron meringuée, chèvrefeuille, fond amande et sesame grillé. La bouche est large, ample, sexy, tenue par la fraicheur, matière onctueuse, sur le fruit blanc, puis plus citron, note chèvrefeuille, tarte citron, fond craie et sésame grillé, ça envoie quand même. La finale est fraiche, tendue, persistance intéressante de fruit blanc, d'agrume, citron, note chèvrefeuille, fond amande et sésame. Un millésime plus violent, tendue, comme plus extrême par rapport au coté plus rond soyeux sexy habituel, et qui finit par être un peu écœurant... B-TB 88 (15). Cette bouteille me confirme que les 13 blancs sont plus à attendre que les rouges car ils sont puissants sur ce que j'ai dégusté.
Beaucoup de CRs de retard car je ne goute pas tout ça en une semaine...Volnay, Voillot Fremiets 2011 : Un nez très friand, ouvert, sur la cerise, note d'épice typé réglisse, poivre, pointe fraiche typé ronce, sous bois sur un fond noyau et amande. La bouche est corpulente, large, ample, beaux tanins soyeux puis de la fraicheur tonique, dynamique, pas super dense, très sapide, c'est juteux, sur la cerise, la groseille, la framboise, note ronce, sous bois, fond noyau et amande. La finale est fraiche, tonique mais bien enrobée et belle persistance de groseille, de cerise, note épice réglisse, poivre puis ronce, fond noyau, amande et léger cacao. Excellent 91 (16,5)
Beaucoup de CRs de retard car je ne goute pas tout ça en une semaine...Saint-Estèphe, Chateau Lafont Rochet 2005 : Un nez fuit noir, cassis, mûr, pointe chaleureuse, pruneau, note acidulée épice patchouli souk, puis plus classique, encre cèdre, fond entre cacao, fumé et balsamique. La bouche est robuste, grosse structure mais bien dessinée, précise, presque fine, de la profondeur sur le cassis, pointe pruneau, note épice réglisse plus que souk, puis plus classique, encre, cèdre, fond cacao et fumé. La finale est fraiche, tonique, précise plutôt puissante et belle persistance de fruit noir, cassis, note épice réglisse, puis encre, cèdre, fond cacao et fumé. Arrive gentiment dans une phase très plaisante mais encore 10 ou 20 ans ne l'effraieront pas. Excellent 92 (16,5+)
Beaucoup de CRs de retard car je ne goute pas tout ça en une semaine...Chassagne Montrachet, Buisson Charles En Remilly 2010 : Un nez de poire, fruit blanc, note d'amande, léger grillé, d'aubépine, pointe noisette, fond craie et sésame grillé. La bouche est large ronde, matière onctueuse, presque sexy, qui tient sur la structure, poire, fruit blanc, note un peu plus beurrée, amande grillé, noix macadamia avec pointe vanille/caramel mais léger, et fond de craie et d'amande. La finale est ronde, gourmande avec une pointe de fraicheur bienvenue pour offrir une belle persistance de poire, de fruit blanc, d'amande grillé, de macadamia toujours ce cote vanillé/caramel et fond sésame grillé et craie. TB 90+ (16+)
Beaucoup de CRs de retard car je ne goute pas tout ça en une semaine...Riesling, Ginglinger Drei exa 2015 : Un nez discret mais élégant de mirabelle, quetsche, note agrume pamplemousse, pointe miel et fond cire d'abeille puis craie. La bouche est ronde à l'attaque avec une matière suave, puis c'est droit, tendue, tonique sur la mirabelle, la quetsche, note agrume pamplemousse, orange, fond cire d'abeille et craie, pointe amande. La finale est fraiche, sèche même si une pointe gourmande se fait sentir, persistance intéressante de mirabelle pamplemousse, orange, fond cire d'abeille craie et amande TB 90 (16)
Amicalement, Matthieu

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Matlebat 792 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines