Magazine Cuisine

La Rôtisserie d’Argent

Par Gourmets&co

Salle

Une vraie brasserie comme Paris les aime

La continuité dans le changement. Le changement se voit tout de suite, dès l’entrée. Nouveau décor, plus aéré, plus actuel, lumineux, et cuisine largement ouverte où le chef vous accueille presque directement tandis que les broches tournent derrière lui. Aujourd’hui, la brasserie jouxte la nouvelle boulangerie-pâtisserie de la Tour d’Argent avec un accès direct pour aller chercher les pains et les gâteaux. Jamais mieux servi que par soi-même.

La continuité c’est l’ambiance joyeuse et gourmande des clients qui viennent ici pour se régaler avec une carte qui fait la part belle aux recettes classiques de brasserie, toutes celles que l’on a plaisir à retrouver, dont les volailles et les viandes à la broche.

Assiette de charcuteries © Gourmets&Co

Très vite sur table, en guise de bienvenue, arrive une planche de diverses charcuteries en provenance du pays basque. Sympathique attention.

Quenelle de brochet André Terrail © Gourmets&Co

Les célèbres et incontournables Quenelles de brochet André Terrail sont bien là et heureusement car toujours aussi bonnes et copieuses, sur leur lit de champignons et leur sauce diabolique. Il y a aussi le Foie gras de canard au Porto et la fameuse Terrine du chef et sa compotée d’oignons.

Pigeon rôti © Gourmets&Co

Embarras du choix à la broche (caneton en deux services, épaule d’agneau de lait en croûte d’herbes pour deux, etc.) mais il ne faut pas manquer le Pigeon rôti simplement à la sarriette,

Demi-poulet rôti © Gourmets&Co

et surtout le Demi-poulet Pattes Noires Challandais, une bien belle bête, goûteuse, rôtie à la perfection, peau grillotée et chair moelleuse. Servie avec une bonne purée généreuse ou des frites maison très réussies, c’est un bonheur simple dont on ne se lasse pas.

Tarte du boulanger © Gourmets&Co

La Tarte du boulanger était ce jour-là à la poire et aux amandes dans une approche très Bourdaloue. Remarquable de texture et de goût dans l’évidence d’un savoir faire qui remonte à loin.

Carte des vins bien construite, avec en prime quelques « grandes » bouteilles venant des caves de la Tour, proposées à des prix fort intéressant. A bon entendeur… Sinon entrée de gamme avec des bouteilles autour de 33 €, et des vins au verre de 5 € à 7 €.
Accueil et service sous la houlette de Valentin, maître d’hôtel, absolument parfait et qui vous met très vite à l’aise et prêt à vous régaler.

Un travail superbe et hautement recommandable du chef Sébastien Devos qui gère les cuisines depuis assez longtemps pour bien connaître son affaire sans tomber, loin s’en faut, dans des plats musées. Au contraire, la Rôtisserie d’Argent, au pied de la grande sœur, n’a jamais été aussi belle et aussi vivante. Une vraie brasserie comme Paris les aime.

XVM044f481c-ff5b-11e6-b6c0-5a8d9094e767-1
19, quai de la Tournelle
75005 Paris
Tél : 01 43 54 17 47
M° : Cardinal Lemoine
Ouvert tous les jours
De 9h30 à 22h30
De 10h à 22h30 le weekend et jours fériés

Carte : 50 € environ
En journée : assiettes de 4 € à 21 €


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Gourmets&co 36539 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines