Magazine Cuisine

Le Jardin des Plumes à Giverny (Eure)

Par Gourmets&co

Salle à manger

La cuisine inspirée d’Eric Guérin, personnelle et originale.

C’est vrai que la maison est belle, autant de l’extérieur que de l’intérieur. Meubles chinés, éclairages subtils, luminosité naturelle, chambres modernes et confortables, bar et salon, chaque coin a son style, son ambiance, et l’on s’y sent bien. La salle du restaurant est une pure merveille : claire, éclatante même, vaste avec ses grandes fenêtres sur le jardin, sa cheminée au « vrai » feu pour les soirs de froidure, sa clarté du décor, ses tables magnifiquement dressées à la vaisselle recherchée.

En revenant un jour dans le village de son enfance pour saluer ses parents, Eric Guérin est tombé amoureux de cette maison construite en 1912 en pierres de Vernon, le village d’à coté. Un certain Picard l’avait fait construire, ingénieur et architecte dans l’équipe de Gustave Eiffel. Puis ce fut un restaurant, et un deuxième qui périclita. Eric fut bien déterminé à faire revivre cette merveille et son jardin, son étang, son hêtre pleureur centenaire et son ginkgo biloba, « arbre de vie » comme l’appelle les Chinois.

Eric Guérin & Nadia Socheleau

Avant de retourner à Givry, le chef a eu une formation de grandes maisons parisiennes (Tour d’Argent, Taillevent, etc.), puis la rupture en 1995, le départ vers des cieux plus limpides, les oiseaux et la vie, la Brière et La Mare aux Oiseaux. Une étoile au Michelin en 2000 et le voilà en Normandie avec son deuxième restaurant, à même pas une heure de Paris en voiture ou en train. Un cadeau pour les gourmets.

L’arrivée de l’étoile Michelin a bien lancé la maison. Nadia Socheleau, l’associée depuis les débuts, gère le restaurant et l’hôtel avec talent et une efficacité remarquable. En cuisine, le jeune Florian Grundeler. Formation Lucas Carton/Senderens et Jeune talent Gault/Millau.

La carte est comme toujours chez Guérin, courte, variée, riche et très personnelle. Un énoncé comme il se doit axé sur les produits essentiels de l’assiette. Pas de verbes, pas de compléments, pas de fioritures. Le travail est basé sur les produits des producteurs alentour, en fruits, laitages et légumes principalement.

Artichauts, brousse… © Gourmets&co

Un bon exemple est la brousse de Cravent, à base de lait de brebis fabriquée par un voisin. Texture et saveur remarquables que le chef introduit entre deux lamelles de courgettes, accompagnées d’artichauts et de champignons de saison. Un assemblage parfait pour un superbe plat.

Tomate, king crab Petrossian © Gourmets&co

L’entrée à base de King Crab de chez Pétrossian est déjà moins évidente, moins harmonieuse dans sa présentation aussi, un peu éparpillée. Tomates, basilic thaï, le tout arrosé par un verre d’Americano qui tente de relier les saveurs. Qui manquent un peu de relief.

Canard Burgaud, pêche rôtie,… © Gourmets&co

Depuis la nuit des temps, le canard est accommodé avec des fruits. Ce fut l’orange, puis de nos jours un peu tout : abricots, poires et ici pèches rôties. Une belle bête provenant de la famille Burgaud qui a mis le canard de Challans sur toutes les tables dignes de ce nom grâce à un procédé tenu (presque) secret. On sait juste que le canard est endormi avant d’être abattu, le sang restant dans les veines de l’animal. La chair est ainsi plus rouge et plus savoureuse. Fameux au goût grâce à une cuisson parfaite et à un délicieux jus de cuisson, pas comme les haricots beurres découpés en tout petits morceaux sous cuits, tellement qu’on les croirait crus, donc sans saveur et par trop « croquants ». Les quelques pommes de terre grenaille sont par contre bien dodues et bien fondantes.

Turbot, tempura d'artichauts poivrade, © Gourmets&co

Le Turbot est formidable. Cuisson claire et limpide, des artichauts poivrades en tempura, une belle sauce vierge qui vient rehausser l’ensemble avec son léger parfum d’estragon, puis une belle crème de courgettes. Impeccable et vraiment délicieux.

Pêche et basilic © Gourmets&co

La chef pâtissière, Daphnée Gourdon, est jeune et fraichement émoulue de l’Ecole Ferrandi. Elle garde encore un côté « appliquée » dans la conception et la construction de ses desserts. Parfois brouillonne comme pour son Chocolat, cerise et thé noir, harmonieuse avec les Pêches en mousse, fruit et sorbet, parfumée au basilic, mais avec un montage un peu tarabiscoté.

Framboises, petit suisse, shiso © Gourmets&co - copie

Parfaite avec ses Framboises, petits suisses et shiso, en un dessert bien construit et plein de saveur.

Francesco, sommelier, gère une belle carte des vins, riche et variée, classique et originale, bio et nature, donc pour tous les goûts et pour toutes les bourses avec un accent mis sur les vins de Loire. Une partie « normale » avec des prix abordables et des entrées de gamme autour de 30 €, et des vins « d’exception » de 90 € à 300 € et plus.

Accueil et service remarquable de gentillesse et d’efficacité, ambiance paisible et gourmande, le café dans le jardin et soudain le monde va mieux…

Jardin © Gourmets&co
1, rue du milieu
27620 Giverny
Tél : 02 32 54 26 35
accueil@lejardindesplumes.fr
www.lejardindesplumes.fr
Site d’Eric Guérin : www.eric-guerin.fr
Fermé lundi et mardi
Fermé du 2 janvier au 1er février

8 chambres de 180 € à 320 €
Petit déjeuner : 17 €

Menu à la Plume : 48 € (entrée, plat, fromage ou dessert)
(servi tous les jours, sauf samedi soir, dimanche soir, et fériés)
Menu Dégustation : 95 € (découverte en sept temps pour l’ensemble de la table)
Menu Enfants = 22 € (entrée, plat, dessert, improvisés par le chef)
Carte : 80 € environ

Pour s’y rendre (de Paris) :
Train Sncf, 46 minutes environ de Paris Saint-Lazare à Vernon
Prix : de 9 € à 12 €
Confort d’un Intercités pendant toute la durée du trajet. Pour vos sacs volumineux, des espaces adaptés sont prévus. Lors de votre réservation, il est possible de choisir votre placement : assis à côté d’un(e) ami(e) ayant déjà son billet, deux places en vis-à-vis ou encore côté couloir.
#ONYVA

Train de l’Impressionnisme

train-de-limpressionnisme_l.edelson_vsc

Jusqu’au 1er octobre 2017, tous les week-ends, vous pouvez partir en train depuis Paris sur les pas des Impressionnistes, vers la Normandie, comme le firent Monet, Pissarro, Berthe Morisot… Au départ de la gare Paris Saint-Lazare, le Train de l’Impressionnisme vous emmène à Vernon-Giverny ou/et à Rouen. Dès que vous montez à bord, vous êtes dans l’univers impressionniste. Le train est habillé à l’extérieur de célèbres tableaux de Claude Monet et Camille Pissarro. A bord du train, vous trouverez des panneaux explicatifs sur chaque peintre et chaque œuvre, ainsi qu’un site mobile dédié, accessible via un flash code, pour vous accompagner durant tout le voyage.
Depuis Vernon, navette pour Giverny. Terminus du bus ou petit train ouvert à quelques pas du Jardin des Plumes.

© Gourmets&co
© Gourmets&co copie
© Gourmets&co copie (1)

Amuse-bouche © Gourmets&co
Chocolat, cerise, thé noir © Gourmets&co
Le restaurant © Gourmets&co



Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Gourmets&co 36539 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines