Magazine Cuisine

Les Nouveautés de juillet... enfin au complet!

Par Lefeualacave

Domaine les Hautes Terres, Gilles Azam à Roquetaillade (11)
Un domaine dont j'ai apprécié l'ensemble des vins à l'occasion du salon Millésime Bio à Perpignan en janvier dernier, et d'une soirée fort sympathique qui m'a permis de cerner avec précision sa philosophie. Rigueur, ambition et sincérité sont les valeurs qu'il s'attache à employer à tous les stades d'élaboration des vins, depuis la culture de la vigne jusqu'à la vinification et l'élevage. En travaillant ainsi, le résultat ne se fait pas attendre.
Il est clair qu'un vigneron qui produit essentiellement des blancs dans le sud de la France s'expose à bien des critiques de la part des cavistes septentrionnaux, ligériens ou non, ces derniers regrettant souvent leur fréquente mollesse.
A fortiori lorsqu'il s'agit des sacrosaints chenin et chardonnay. Malgré tout je ne me suis pas contenté de saluer quelqu'un  qui peut égaler des vignerons plus proches de nous en Touraine, in vino veritas.
AOC Crémant de Limoux 2003 Joséphine 11,00€
Un assemblage de chardonnay, chenin et mauzac d'abord élevé 9 moi sur lies puis conservé sur lattes 2 ans avant un
dégorgement sans dosage. Bulles serrées et caressantes, volume, finesse des arômes, un crémant divinement bon.
VdP de la Hte Vallée de l'Aude 2007 rosé Il Emma 6,20€
Un rosé qui va droit au but, dans un registre aromatique étonnement complexe (fruits rouges, poivron jaune, réglisse)
pour un « petit rosé » qui se voulait pourtant sans prétention. Il est suave et vif à la fois, et fera un accord imparable
sur un tartare de poisson aux agrumes.
AOC Limoux 2005 rouge Maxime 10,50€
Malbec, merlot et cabernet sauvignon, un assemblage atypique pour le Languedoc, quoique classique pour cette nouvelle couleur dans l'appellation Limoux (il n'y a pas si longtemps on n'y faisait que des blancs).
Les tanins sont parfaitement fondus et soyeux, langoureux même, c'est un vin subtil et très élégant, une sorte de dandy flamboyant qui à chaque lampée vous emmène plus loin dans cet ailleurs pittoresque qu'est la haute vallée de l'Aude.

Domaine de Malavieille, Mireille Bertrand à Mérifons (34)
Certains parmi vous sont des afficionnados du domaine, qui jusque là n'était représenté ici qu'en bibs pour l'excellent
rapport qualité-prix qu'ils représentent. Vous lui trouverez donc un prolongement naturel en découvrant la production que Mireille met en bouteilles, et comme moi vous constaterez qu'elle ne se moque de personne cette charmante dame.
VdP d'Oc rosé 2007 Charmilles 5,80€
Vdp d'Oc rouge 2006 Charmilles 5,50€
Coteaux du Languedoc rouge 2003 Permien 7,50€

Domaine Ombre et Soleil, Christophe Guittet à Toutavel (66)
Le trublion de Tautavel continue d'épater la galerie avec ses micro cuvées toujours épatantes. Cette fois-ci je me suis
laissé séduire, contre tout bon sens, par un rouge capiteux et sudiste jusqu'au bout des ongles (Ombre du Soir 2004 12,00€), et ce malgré la saison chaude qui n'encourage pas vraiment à boire ce type de breuvage concentré, sanguin et épicé. La vérité c'est que j'y ai trouvé une sorte de pendant sudiste de la Planquette 2003 de Didier Michaud, et quand on me prend par ce genre de sentiments...
Egalement, et là c'est un peu plus adapté à la saison, ma soif de muscat sec n'est pas prête de tarir en compagnie de Soleil Vert, son Wine Shot N°4 (11,00€), tout en dentelle, digeste, fin et racé. Un nouvel exercice de style diablement bien négocié, cette fois sans recherche oxydative pour rester au plus près du croquant du raisin.

Domaine Camp del Roc, Philippe Botet à Montalba le Château (66)
Un domaine qui reste nimbé d'un certain mystère, sur lequel j'avoue ne pas connaître grand chose tant il est discret, sinon que la recherche d'un raisin sain est au centre de tout. C'est souple et velouté comme une syrah qui s'est affranchie de son expression souvent lourde et pateuse sous ces latitudes, un complément de vieux carignan pour encore davantage de complexité sur les épices douces et zoup, c'est dans la boîte.
AOC Côtes du Roussillon rouge 2006 Vinum Patris 12,00€

AOC Touraine rouge 2005 Clos de la Garrenne (12,00€) par Thierry Chaput à Montlouis sur Loire (37)
Thierry, après les quelques mésaventures qui l'ont contraint à se séparer de son domaine sur Montlouis sur Loire, est devenu le bras droit de Pascal Lambert à Chinon. Nous sommes chanceux de pouvoir encore apprécier avec quel brio il officiait alors.
Ce pinot noir est une pure merveille, taillé pour une garde infinie, tout en chair et reliefs voluptueux, dans un registre
 qu'une cuisine hivernale magnifiera sans peine. Un grand vin, là où il était facile de ne pas l'attendre!
Précipitez-vous, car lorsque le buzz sera lancé ça risque de partir très vite...


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

Magazines