Magazine Société

Les prêtres c’est comme les Vélibs…

Publié le 24 juillet 2008 par Tellou

velib_cass_

C’est pas parce qu’il y en a des cassés, des qui roulent mal, des crevés qu’on ne va plus rouler à vélo !

Petite histoire perso en ces journées estivales, mais qui j’espère me permettra de parler un peu plus de ce « sacrement de réconciliation » dans des billets à venir. 

Il y a quelques semaines de cela, alors de passage dans la charmante ville de G…., j’en profite pour me promener, et comme d’hab je rentre dans la cathédrale : un peu de fraîcheur ça fait toujours du bien.

Et hop, je vois un prêtre avec son étole violette prendre une personne à part pour le sacrement de réconciliation. Je me dis " Ma fille, ça fait bien 3 ans que tu ne t'es pas confessée ( !!!!! oui, je sais…les boules…), ya pas la queue, tu as bien 5mn devant toi, c'est important qu'une fois de temps en temps tu ailles dire devant un prêtre que tu as rompu plus d'une fois les liens d'amour avec Dieu, mais que tu sais que ce n'est pas parce que tu les as rompu que Lui ne t'aime plus".

Il faut dire que c'est un sacrement que je comprends mal (des années à stupidement culpabiliser devant le prêtre du caté parce que j'avais pas aidé ma mère à faire la vaisselle ou que j'avais foutu une torgnole à mon frangin), d'où une assiduité plus que légère: encore que 1 fois tous les 3/4 ans c'est de l'assiduité sur du long terme non? Ah ah ah !

Bon entrons dans le vif du sujet:

- Le prêtre m'accueille, me fait agenouiller (y'avais pas le choix). j'avais un crucifix sur la table devant moi et un chapelet. Il commence à me parler en latin. Alors certes j'ai fait 5 ans de latin, mais c'était il y a plus de 15 ans, à l'époque c'était une "langue morte" et je n'ai pas été avertie que le latin était passé "langues vivante" !!!! Sauf peut être dans les couloirs de Vatican où l'on se tape sur l'épaule le matin en se disant « comment vas-tu » en latin ? J'ai quand même cru comprendre qu'on pouvait commencer.

- Le prêtre continue "ça fait longtemps que vous ne vous êtes pas confessée ?"... « euhhh... 3-4 ans je lui réponds ». Mais bon, j'enchaîne quand même en lui parlant de l'Amour et de la Miséricorde de Dieu et je sors mon pedigree de bonne catho pratiquante. Ca rame, mais on y arrive. Le prêtre a l'air rassuré.

- on continue: "c'est quand la dernière fois que vous êtes allée à la messe ?"....euh.....je rame encore et ressors le pedigree de bonne catho (qui s'étiole le pedigree). Et là il me dit qu'il ne faut pas relâcher la pression, que pendant l'été on a tendance à se laisser aller, à moins pratiquer etc....(il m’énerve là…)

- On commence à parler de la Vierge Marie et du chapelet, et je lui dit que oui, le chapelet c'est cool, j'en ai toujours un dans mon sac à main: c'est ma base, mon pain quotidien. Réponse du prêtre: c'est bien de prier la Vierge parce qu'elle est toujours là et elle éloigne Satan. Et Satan, dès qu'il sent que les gens font confiance à la Vierge il s'éloigne.  (A ce stade, je suis un peu comme dans les dessins animés de Tex Avery où le loup se prend un coup de massue sur la tête...dans 5mn je danse la Salsa du Démon) Là, sérieusement, je dois avouer que j'ai quand même de grosse lacunes théologiques sur Satan, le Démon, les Enfers. J'y crois pas, enfin pas sous forme de petit diable rouge avec queue et accessoires. C'est grave docteur?

- On continue (ne vous inquiétez pas c'est presque fini..)...Et le prêtre me demande si je sais l'Ave Maria (euh, en français oui, pas en latin désolée..) je le récite donc dans ma langue maternelle, tandis que lui le récite dans sa langue maternelle (il est peut-être né à Vatican!!! C’est ça le truc!!!) Il finit par me dire encore un truc en latin. J'imagine que c'est là que je suis pardonnée de mes ignobles péchés et on fait le signe de croix (en latin et en français, on perd pas la main, hein?). Last but not least, vous le croirez ou non, il me dit que pour ma "pénitence" je réciterai 10 "Je vous salue Marie"!!!!!!!!!!!!!! A ce stade c'est comme si j'avais fumé un énorme joint: je suis complètement stone. Ca se fait encore de réciter des Pater et Ave pour pénitence? Quel est le délai que j'ai pour les faire? Si je ne les fais pas, est-ce que je ne suis pas pardonnée???

Voilà. Je tiens à dire et redire que je crois en un Dieu d'Amour, en Jésus qui en prenant nos péchés sur la Croix nous a dit "vous voyez, je vous aime tellement que vous êtes déjà pardonné..il "suffit juste de le reconnaître"

Est-ce parce que j’ai mal vécu cette expérience que je vais jeter le bébé avec l’eau du bain ? Non ! C’est un peu comme les Vélibs. C’est pas parce que je tombe régulièrement sur un vélo crevé, rouillé, coincé, que j’abandonne l’idée de pédaler allègrement le long des quais de Seine. C’est magnifique ! C’est pareil avec les prêtres : c’est pas parce qu’il y en a des rouillés qui n’ont pas intégré la modernité de Vatican II, des fatigués, des qui croient encore que c’est la pratique qui vous fait avoir des points pour le Paradis, que je vais arrêter d’avoir la foir en un Dieu Amour !

velib

Posté par tellou à 10:39 - Commentaires [0] - Rétroliens [0] - Permalien [#]


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Tellou 4355 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine