Magazine Cuisine

N'allez jamais jamais chez des amis après avoir regardé un dîner presque parfait... jamais ! Et salades fraîcheurs !

Par Dorian
Et voilà alors que je suis en pleine semaine " je regarde tous les jours un dîner presque parfait " et voilà que nous sommes invités chez des amis...
J'ai toujours eu un problème... les voix... enfin les voix et quelques autres petites choses curieuses... c'est pas que je sois la Jeanne du 78, c'est juste que j'en ai des diverses et variées qui me racontent dans la tête de drôles de choses, plein... Tiens, par exemple depuis que je regarde M6 chaque soir de mon petit canapé c'est comme si j'avais Jekill sur une épaule qui me gazouille du bonheur dans une oreille et sur l'autre Hyde qui lui déverse toute sa bille. Et regarde-le lui avec son thon en boîte qui dit que c'est du frais de frais, et l'autre faisan là qui sous-note tout le monde pour être sûr de gagner, halalala les petits canailloux qu'ils sont ! Veux-tu que j'aille leur arracher la langue ?... Et moi je suis au milieu de ces deux là... Mais en partant ripailler chez nos amis je pensais les avoir laissés sur mon canapé, les siamois du commentaire et je me trompais bien...
Pourtant la soirée avait bien commencé, chacun racontant histoires et souvenirs des dernières semaines pendant lesquelles nous ne étions pas vus en sirotant un petit rouge, charpenté et fruité, tout allait bien bien, très bien même. D'une main distraite nous grignotions de jolies petites gougères toute croustillantes et des petits piques jolis à la mozzarella et au melon...
Au melon ! que j'ai alors entendu... j'ai regardé autour de moi, la voix ne semblait pas venir du dehors de moi... C'est quand elle a repris que j'ai reconnu la voix du Hyde en moi, le melon c'est pas le truc doucereux que tu recraches dans les bégonias de belle-maman ? c'est pas ça le melon ? enfin moi j'dis ça j'dis rien qu'il a conclu... Sur le fond c'est sûr qu'il a pas tort, j'aime pas du tout du tout le melon, ni les bégonias d'ailleurs, et quand on peut allier l'utile à l'agréable... Mais quand j'aime pas j'en mange pas que j'ai répondu mentalement à mon Hyde du fond de moi... N'empêche, qu'il a rajouté, n'empêche que c'est pas comme ça qu'on fait un dîner presque parfait ! Et puis on a gentiment continué la soirée. C'est seulement en passant à table j'ai de nouveau entendu le malfaisant...
T'as vu c'te table, dis tu l'a vue c'est pas avec ça qu'on va voter pour la table de la semaine ! enfin moi j'dis ça j'dis rien qu'il a de nouveau rajouté... Et puis sans doute pour que je ne puisse plus le contredire il n'a plus arrêté ! Et t'as vu le plat, et t'as vu que tu rajoutes du sel, et t'as vu que tu n'as pas léché ton assiette comme tu fais parfois chez toi, et pas même le temps de m'insurger et de dire que justement c'est parce que je suis chez moi, seul que... qu'il repartait déjà, et t'as vu c'est trop chaud et si tu attends ça va être trop froid j'en suis sûr ! Et t'as vu...et t'as vu ! Et plus il en disait moins j'osais bouger j'avais le raidissement du cou et l'exorbitation de l'oeil qui me prenait furieusement ce qui me donnait l'air dégagé d'un pingouin assis sur un fer à souder... Et à chaque nouveau plat pour ne pas gaffer, pour ne pas reprendre ce que me disait l'autre je répétais frénétiquement bon ! bon ! bon...
Et j'ai tenu ! Et j'ai résisté malgré tout et surtout malgré Hyde ! Et je n'ai pas craqué, j'ai passé une bonne soirée contre vents et marée... bon à la fin ils m'ont juste demandé si j'allais bien et là j'ai lâché un 10... 10 sur 10... Ils m'ont regardé curieusement mais ils ont l'habitude que certaines fois... et puis ce sont des amis !
Salade acidulée aux fruits et à la menthe
Ingrédients : 2petites tranches de pastèque coupées en morceaux – 1pomelos pelé à vif – 1douzaine de litchees épluchés et dénoyautés – 4 à 5tiges de menthe effeuillées – le jus d'1/2 citron jaune et d'1/2 vert – quelques très fines tranches de citron vert (5 ou 6 c'est surtout pour faire joli) – 1càc de citronnelle émincée très finement – 30g de sucre en poudre -1ou 2càc de sucre roux en poudre
Mettez dans une casserole les deux jus de citron, la citronnelle et le sucre en poudre et laissez réduire jusqu'à obtenir un sirop assez épais, ne vous inquiétez pas en le versant sur les fruits il va très largement se liquéfier en entrant en contact avec le jus des fruits.
Versez les fruits dans une assiette creuse et versez par dessus le sirop dès qu'il est à point. Laissez refroidir au frigo.
Ajoutez la menthe effeuillée, n'hésitez pas sur la quantité de feuilles de menthe, elles vont apporter de la fraîcheur. Finissez en saupoudrant avec le sucre de canne en poudre à votre goût.
Et comme j'ai commencé ma semaine un dîner presque parfait avec Bibiana j'ai eu envie de reprendre une de ses recettes et de la mettre à mon goût
Salade comme un guacamole passant par l'océan
Ingrédients : 8 belles crevettes cruedécortiquées – 6 noix de saint jacques bien fraîches – 1 bel avocat mûr juste à point - le jus d'1 citron jaune et d'un vert – 3 tomates pas trop mûres – 4oignons nouveaux – 1gousse d'ail - 1quinzaine de tiges de coriandre – 1quinzaine de feuilles de menthe – 2càs d'huile d'olive – 1 petit piment vert – du sucre roux - sel
Mettez dans un bol les crevettes et les saint-Jacques et ajoutez la moitié des deux citrons et la moitié du piment très finement émincée et mettez le tout à mariner 2 bonnes heures au frigo.
Pelez, épépinez et coupez en tout petits carrés les tomates. Hachez 3oignons très fin et émincez le dernier. Hachez le plus fin possible la gousse d'ail. Mélangez le tout, sauf l'oignon émincé, et arrosez avec les jus de citron restant, salez légèrement.
Hachez assez fin une douzaine de tiges de coriandre et ajoutez-les dans le saladier. Emincez très finement le piment restant et ajoutez-le aussi. Mélangez le tout.
Egouttez puis essuyez les fruits de mer et mettez une poêle à feu bien chaud, saupoudrez les fruits de mer de quelques belles pincées de sucre roux. Quand la poêle est bien chaude versez-y les coquilles et les crevettes et faites-les juste caraméliser puis retirez-les de la poêle.
Avec une petite cuillère prélevez la chair de l'avocat, un peu comme on essaye de prendre de la glace mais sans faire trop attention à être régulier.
Montez alors le plat, mettez d'abord l'avocat, ajoutez les tomates hachées aux oignons et à l'ail, ajoutez encore les fruits de mer caramélisés et remuez très rapidement. Assaisonnez avec l'huile d'olive un peu de sel. Effeuillez les tiges de coriandre restantes et jetez-les dans le plat et faites de mêmes avec la menthe et l'oignon émincé. Mangez bien frais.

Mais pourquoi, alors moi Bibiana elle peut m'inviter quand elle veut... est-ce que je vous raconte ça...


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Dorian 13561 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazines