Magazine Cuisine

Dégustation à Vieux Château Certan (1)

Par Daniel Sériot

Visite à Vieux Château Certan  (11 Juin 2008)

Cette visite  a été essentiellement axée sur la dégustation de quelques millésimes récents, que nous a proposés Alexandre Thienpont, avec beaucoup de générosité et de passion pour les vins qu’il produit.

Les considérations, sur les différents aspects de la propriété seront donc réduites à minima, et guère différentes des généralités exposées dans les différents guides.

Cette propriété de 14 hectares, située sur le plateau de Pomerol, est plantée avec 60% de Merlot, 30% de Cabernet Franc et 10% de Cabernet Sauvignon.

Les sols et les sous-sols sont constitués du classique millefeuille observable à Pomerol, d’une grande variété lithologique dans son agencement : argiles, graves, sables, et crasse de fer. La principale difficulté rencontrée dans la conduite de la vigne, est due aux fortes variations de niveau de la nappe phréatique. Située à un mètre de la surface en Février, la nappe descend à 6-7 mètres de profondeur en été. Ces conditions ont, pour conséquence, un faible enracinement des vignes, et provoquent un stress hydrique les années de fortes chaleurs, voire de canicule (comme l’année 2003)

Le travail à la vigne est assez classique (agriculture raisonnée), labours, vendanges en vert, si nécessaire, cuvaisons adaptées au parcellaire, et à la nature des cépages, etc.…

La dégustation

Les millésimes 2002, 2004, 2006 ont été dégustés sur une durée de 24 heures

Vieux Château Certan 2002

La robe, de profondeur moyenne, est de couleur rubis, le nez est net et expressif, avec des parfums de fruits rouges dominants ( cerises et prunes ), accompagnés de notes de réglisse , violette et café, de la rondeur  ,en entrée de bouche, avec des tannins bien enrobés, un corps plutôt svelte, les fruits sont frais, plutôt croquants, les tannins sont un peu plus fermes dans une finale, assez longiligne, fraîche, avec du goût. Un millésime qui fait la part belle aux Merlots. Noté : 15,5

Vieux Château Certan 2004

Une robe , plus colorée, avec des reflets de couleur sanguine, le nez est séduisant et d’une bonne intensité, avec des arômes de cassis , de cerises noires, de violette d’épices et des notes de zan ; dès l’entrée en bouche, le vin laisse apparaître une structure tannique élégante, serrée au toucher velouté, de la sève, des fruits mûrs, avec une structure pleine, droite, mais délicate en milieu de bouche, belle finale, en longueur, aux fruits salivants, d’une grande finesse, minérale. Grande réussite des cabernets francs, qui apporte de la complexité, et de la droiture au vin. Un superbe vin classique. Noté 16,5+ 

100_4025

A suivre.....


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • Un dîner dégustation ludique (3)

    La série commentée aujourd’hui, ne comporte pas d’intrus, les dégustateurs ne s’y sont pas trompés, le premier vin a fait beaucoup parler, plusieurs régions... Lire la suite

    Par  Daniel Sériot
    CUISINE, LE VIN
  • Un dîner dégustation ludique (fin)

    La quatrième série propose des vins, de grande classe. Aucun problème, pour ma part, pour situer les trois vins, dans leur région ou Pays d’origine, j’ai placé... Lire la suite

    Par  Daniel Sériot
    CUISINE, LE VIN
  • Dégustation en Médoc

    Avant une visite au Château La Lagune, il y a une quinzaine de jours, j’ai rejoint des amis au Château Maucamps qui terminaient une visite, je me suis joint à... Lire la suite

    Par  Daniel Sériot
    CUISINE, LE VIN
  • Dégustation à Lafite Rothschild (1)

    Dégustation Lafite Rothschild

    Vers la fin du premier trimestre 2007, j’ai eu l’occasion de rencontrer Charles Chevalier, au Château Lafite Rothschild, assez longuement, dans le cadre d’un... Lire la suite

    Par  Daniel Sériot
    CUISINE, LE VIN
  • Dégustation à Lafite Rothschild (fin)

    Les vins n’ont pas été acidifiés. La dégustation des raisins, avant, et au moment de la vendange, puis régulièrement celle des jus des cuves, n’a jamais montré... Lire la suite

    Par  Daniel Sériot
    CUISINE, LE VIN
  • Château de Monbazillac

    Château Monbazillac

    A 10km au sud de Bergerac, Monbazillac est à la fois, un vignoble, un château et une commune. Le vignoble, couvrant 3000ha, est planté de 3 cépages (sémillon,... Lire la suite

    Par  Cecile64pb
    CUISINE, LE VIN
  • Nouvelle soirée dégustation sur Bordeaux

    Lorsqu'on est amateur de vin, tout prétexte est bon pour se retrouver entre amis autour de quelques belles bouteilles. Ce coup-ci, c'était le retour - très... Lire la suite

    Par  Eric Bernardin
    CUISINE, LE VIN

A propos de l’auteur


Daniel Sériot 20615 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazines