Magazine Conso

Soul Bubbles

Publié le 19 août 2008 par Lacoc

48693dbcec76e.jpgAprès plusieurs années de succès, la Nintendo DS proposent bon nombre de titres plus ou moins semblables, parfois “bâclés” et souvent répétitifs (simulation d’animaux en tous genres, tests de connaissances ou encore adaptations de licences douteuses...) Grâce à Eidos, Soul Bubbles vient mettre un peu de fraicheur dans tout cela avec un retour au jeu de plates-formes d’antant, mais avec un concept novateur. Il va vous falloir du souffle, et vous allez comprendre pourquoi...
Cocorico, Soul Bubbles est issu d’un studio français, celui de Mekensleep. Pour la petite histoire du jeu, ce dernier propose une trame scénaristique en rapport avec la montée vers les cieux, le passage dans un autre monde... Plûtot étonnant comme sujet, mais ici, le tout est amené de manière poétique et artistique. Notre petit héros, passeur vers l’au-delà protège les vulnérables esprits de toutes formes d’agressions extérieures en les contenant et en les déplaçant à l’aide de bulles. Vous allez donc mieux comprendre pourquoi je vous parlais de souffle précédemment. Effectivement, de son seul souffle, ce petit bonhomme chauve trace les routes qui mènent aux cieux, ce qui l’exclut de toutes interactions physiques avec le monde qui l’entoure. Tout le gameplay et le gamedesign tournent donc autour de ces plus ou moins grosses bubulles. A travers différents environnement très attractifs vous évoluerez donc entre adresse et réflexion dans ce jeu fort original.

484fa7a6b1b26.jpg 484fa7a6bbfc3.jpg

Plus précisément, vous aurez différentes mécaniques à déjouer pour progresser vers le nirvana. Pour ce faire, notre héros dispose de trois masques - accessible via la croix directionnelle -, aux effets simples, mais dont l’usage peut se révéler particulièrement ingénieux. Le masque du tigre permet de découper certains éléments du décor, ou encore de scinder ou de fusionner les bulles, ce qui permet de circuler dans les passages exigus. Celui de l’oiseau sert à créer des sphères supplémentaires, une capacité toujours utile lorsqu’il faut rattraper les esprits dispersés par l’éclatement de celle qui les contenait, pour activer un double interrupteur, ou pour emmagasiner de l’eau afin d’éteindre un feu. Enfin, celui de l’éléphant permet de réduire la taille des bulles, ce qui aura pour conséquence de rendre leur maniement plus aisé. Tous ces judicieux atouts apporte un plus indéniable au gameplay et de plus, tout cela est bien réalisé, le contraire aurait tout gâché. Effectivement, si la prise en main impose quelques instants d’entrainement elle est vite fluide et intuitive. Par exemple, le maniement de votre personnage est aidé par une certaine réactivité : en plointant le stylet sur l’écran, le personnage se positionne directement dessous, il est ensuite très simple de le faire glisser au gré des différents passages. S’il est accessivle à tous, ce jeu ravira les plus chevronnés par son aspect original et ses différentes possibilités.

48494776320d0.jpg
4849474b15f3b.jpg

A la manière d’un LocoRocco, Soul Bubbles renouvelle un peu le jeu video sur DS avec une approche agréable graphiquement et dans son concept. Accessible à tous, le jeu reposera certains, amusera d’autres... le tout grâce à son inertié impeccable et son ambiance graphique plaisante et peaufinée. Une bonne surprise sur la petite portable nipponne!


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Lacoc 430 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte