Magazine Côté Femmes

Entretenir la flamme, oui c'est possible !

Publié le 19 août 2008 par Marieclaude

http://farm1.static.flickr.com/45/108717271_6289949e67.jpg?v=0

Crédit photo : Neta Amir/FlickR

Dans le tourbillon du quotidien, avec les gamins qui courent dans tous les sens et les aléas du boulot, est-il possible de ne pas perdre le nord, côté couple ? Est-il possible de rester unis tout en ne négligeant pas notre marmaille ? Est-il réaliste de croire que l’on peut demeurer homme ou femme jusqu’au bout des doigts tout en faisant office de parent aimant et dévoué ? À toutes ces questions, la réponse est oui, bien sûr. À condition de faire preuve de vigilance et de bonne volonté, et de savoir lâcher prise.

Dans son livre «Attention, parents fragiles» (Éd. Boréal), l’auteure Paule Brière tient ces propos pour le moins évocateurs : «(Un bébé), c’est surtout une bouche gourmande qui avale tout ce qui est accessible. Si on a le malheur de laisser notre intimité et notre relation de couple à sa portée, bébé les enfournera comme tout autre joujou et ce sera tant pis pour nous. (…) Il vaudrait mieux se ménager au plus tôt un espace bien à nous, si on ne veut pas que cette avidité nous mène tout droit à la séparation.»

Si vous notez une sérieuse similitude entre cette situation et la vôtre, il est plus que temps de réagir. Mais avant toute chose, soyez assuré que même les couples les plus stables connaissent parfois des périodes creuses. Prêts ? Voici un petit guide de survie à l’usage du couple.

  1. Considérez comme prioritaires les besoins de votre couple
    Une famille ne sera jamais vraiment unie si le couple, la cellule de base, n’est pas bien solide. En tout temps, gardez en tête qu’une famille centrée exclusivement sur sa progéniture ne fait ni parents ni enfants équilibrés, et rappelez-vous qu’un bon parent passe beaucoup de temps avec ses enfants, et non TOUT son temps !
  1. Ne jouez pas à cache-cache avec vos gamins
    Dès leur plus jeune âge, les enfants sont en mesure de comprendre qu’un lien unique, magique et solide unit ses parents l’un à l’autre. Mieux, ce lien puissant se veut rassurant et bénéfique à leur développement. Des regards complices, une main tendre passée dans les cheveux, un baiser échangé furtivement sont autant de petits gestes qui aident l’enfant à comprendre en quoi la relation entre son père et sa mère ne ressemble à nulle autre.
  1. Ne soyez pas victime d’une situation qui vous déplaît
    Et ne subissez pas votre vie. Lorsque vous sentez que rien ne va plus entre vous et votre conjoint, prenez les choses en main et réagissez. À ce stade-ci, le temps est venu de passer outre votre orgueil et d’aller de l’avant, même si c’est vous qui aviez également initié la dernière mise au point (encore !). Vous ne pouvez pas exiger de votre amoureux qu’il devine le fond de vos pensées, alors foncez ! Et n’oubliez pas que le fait de soulever des difficultés, ce n’est pas nuire à votre couple mais bien lui rendre un grand service.
    1. Devenez ami de la routine
      Et servez-vous-en comme d’une alliée. Pour garder la tête hors de l’eau, avec de jeunes enfants, et pour préserver des moments d’intimité, il n’y a pas d’autre solution que de fixer des règles claires quant à l’heure des repas et surtout celle du dodo. Une fois les enfants au lit (pas trop tard, quand même !), à vous deux les moments en tête-à-tête, les yeux dans les yeux. Lorsque vous aurez réussi à respecter et à faire respecter cette règle tous les soirs de la semaine, vous saurez que vous venez de gagner des points importants ! 
    1. Protégez l’intimité de votre chambre à coucher
      Depuis longtemps, parents et psychologues se questionnent sur le bien-fondé de laisser les enfants dormir dans le lit conjugal. On s’inquiète de l’impact que cela pourrait avoir chez les enfants, alors que la vraie question serait peut-être de savoir si cela ne nuit pas à l’harmonie du couple. Si vous sentez qu’il est difficile pour vous d’imposer vos limites, aidez-vous en fixant une barrière physique à ne pas transgresser. Votre chambre à coucher vous appartient; ne culpabilisez pas à l’idée d’en limiter l’accès.
    1. Dites non à la dictature des écrans
      Y a-t-il meilleur éteignoir que le téléviseur ou l’ordinateur ? En effet, comment voulez-vous arriver à communiquer si monsieur passe ses soirées à clavarder dans Internet alors que madame placote à qui mieux mieux au téléphone. Faites-vous un point d’honneur de fermer ces appareils faux-amis de la communication quelques soirs par semaine et trouvez-vous d’autres activités à partager avec votre conjoint. Au fait, à quand remonte votre dernière partie de Scrabble en amoureux ?
    1. Osez quitter la maison pour une nuit
      A-t-on vraiment besoin d’argumenter sur les bienfaits que peut apporter une courte séparation d’avec le quotidien ? Bien sûr, vous vous inquiéterez un tout petit peu, bien sûr, vous vous sentirez un tantinet coupable, mais en votre for intérieur, vous saurez très bien que cela est bénéfique pour tous. Le meilleur truc, pour que la séparation se déroule en douceur, c’est d’en prendre l’habitude et ce, le plus tôt possible ! Et en bout de ligne, vos enfants vous seront reconnaissants de leur revenir avec le sourire, stress et angoisses en moins.
    1. Vivez le moment présent
      Prenez exemple sur vos enfants ; ils peuvent vous en apprendre long sur l’art de ne pas se compliquer l’existence indûment. Lorsque vous vous retrouvez enfin seul avec votre conjoint, la pire chose à faire serait de continuer à vous tracasser pendant ce moment béni. Remémorez-vous vos premières rencontres, faites des projets de couple qui vous stimulent tous les deux et regardez ensemble dans la même direction. Vous voyez comme il est bon de vous rappeler les raisons qui vous ont conduit dans les bras l’un de l’autre ?
    1. Sortez prendre de l’air… tout seul !
      À force de courir à gauche et à droite entre les repas à préparer, les devoirs du plus grand, la toilette du p’tit dernier et le boulot à terminer, vous avez l’impression de n’avoir plus rien d’intéressant à raconter à votre douce moitié ? La solution : sortez, seul ou avec des amis, et adonnez-vous à de nouvelles activités. Inscrivez-vous à un cours, allez au cinéma, au musée, bref, bougez ! Lorsque vous vous retrouverez en couple, vous pourrez enfin entretenir votre partenaire de nouveaux sujets, ce qui aura l’heur de vous rendre encore plus intéressant à ses yeux !
    1. Avancez main dans la main
      En conclusion, avant de vous lancer dans une grande entreprise pour sortir votre couple de sa morosité, soyez assuré que votre partenaire est ouvert au dialogue. Une fois la première perche tendue, c’est à lui (ou à elle !) de donner suite à la discussion, question de vous démontrer son intérêt. Car même si vous déployez tout l’arsenal séduction et que vous tentez le tout pour le tout, un couple, ça se fait à deux. Sans l’écoute et l’ouverture d’esprit, toutes vos tentatives seront vaines.

    Bonne chance et… à vos amours !

Bonne journée,

Marie-Claude

Ref: Petit monde.com


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :