Magazine Société

LEJOYEUX Michel, notre psy est une vieille connaissance…………..

Publié le 19 août 2008 par Kelen333

LEJOYEUX Michel, notre psy est une vieille connaissance………….. 19/08/2008
Celui qui répond à ce doux nom à déjà eu les honneurs de ma rubrique via Maryse VAILLANT (article du 17/07/2008) et plus avant en fin d’année 2007 (article du 11/12/2007). Un petit tour donc dans mes archives m’a permis de ressortir quelques perles de notre amateur de « flaques d’eau et de bottes en caoutchouc avec des petits canards dessus » qui est en passe de venir un véritable « must » dans sa catégorie. Le quidam à donc sévit en fin d’année dernière au moment de la coupe du monde de rugby, juste avant de nous expliquer le syndrome de Matignon et les joies de la pataugeoire. Pour lui donc, le rugby est une dépendance , une addiction « light », à condition bien sur qu’elle ne prenne pas le dessus à haute dose, ah les joies de la mêlée familiale, et puis la fascination qu’exerce les rugbymans bodybuildés sur les femmes, LEJOYEUX nous parle de « masses musculaires brutes » hum doc bon ça non, ah si la nature faisait tout pareil, les masses qu’on voit et celles que l’on ne voit pas, arrêter de rêver doc, il n’y a pas de relations entres les deux, quant au prétendue pouvoir de séduction dont fait part notre psy, via les calendriers, euh hormis quelques vieilles filles desséchées et la communauté gay, qui rêvent vraiment devant des corps enduis d’huile, retouchées à l’extrême, Dieux de L’Olympe ou tarlouzes de l’Ovalie, à moins que tout simplement notre professeur ne nous fasse un bon vieux complexe, Michel faut en parler à ton psy, vite…………
LEJOYEUX Michel, notre psy est une vieille connaissance…………..

[ Ajouter un commentaire | 0 commentaire(s) | Imprimer cet article ]


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Kelen333 7 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazine