Magazine Bourse

Quelle politique energetique pour l'Europe et la France

Publié le 19 août 2008 par Graphseo
L'Europe et donc la Zone Euro n'ont pas de politique énergétique, elles ont juste imaginé quelques mesures plus ou moins pertinentes, axées sur des énergies renouvelables subventionnées, pour essayer de réduire les émissions de CO2 à l'horizon 2020 ou 2030. La Zone Euro dispose d'une Banque Centrale censée piloter la politique financière de l'ensemble afin de moduler ses évolutions économiques. Mais que peut faire une BCE lorsque les prix de l'énergie s'emballent, malmenés par des mouvements financiers provenant des Etats-Unis, de Chine ou du Japon? Depuis le début de l'année jusqu'à fin Mai, la Zone Euro a déboursé net 25 milliards d'euros par mois pour sa facture énergétique (155 milliards d'importations - 30 milliards d'exportations de produits énergétiques, soit 125 milliards en cinq mois). Balanceenergie200805

Rappelons que le taux de dépendance énergétique vis à vis de l'extérieur, essentiellement hors de la Zone Euro, était en données 2006, de 87% pour l'Italie, de 81% pour l'Espagne, de 61% pour l'Allemagne et de 51% pour la France. Cette dépendance énergétique de la Zone Euro qui doit se situer entre 60 et 65% coûte donc 25 milliards par mois. Il apparaît impératif de définir une politique européenne de réduction de la dépendance énergétique dans les années à venir et ce sujet devrait être plus particulièrement traité en Zone Euro dont les ressources énergétiques sont les plus limitées.

Quelques idées directrices:

  • remplacer les centrales au charbon les plus polluantes par des centrales ne nouvelle génération ou par des centrales nucléaires,
  • introduire massivement des véhicules (VL et PL) peu gourmands en carburants par des politiques incitatives et/ou coercitives auprès de l'industrie automobile. En effet les consommateurs particuliers, commerciaux ou industriels ne pourront choisir des véhicules économes en carburant que s'il existe une offre abondante. Notons la confidentialité des offres de voitures et l'inexistence de poids lourds ou de bus hybrides par exemple. Pourquoi Mercedes offre-t-il des bus hybrides en Amérique du Nord, des poids lourds hybrides au Japon et rien en Europe? Parce qu'on ne le lui demande pas.
  • harmoniser et unifier vers la fourchette haute, les taxes sur les ressources énergétiques primaires. La TIPP en France a sûrement plus fait à ce jour pour l'écologie que tous les discours des défenseurs de la Nature francophones. L'appliquer au charbon et au lignite serait équitable et efficace pour réduire leur utilisation et pour inciter les producteurs d'électricité à investir dans des unités modernes à eau hypercritiques,
  • imaginer des unités de productions de biocarburants de deuxième génération rurales, simples à conduire, peu polluantes et utilisant les ressources en lignocellulose du canton ou les déchets de la ville proche. En effet les grandes usines de type Fischer Tropsch, imaginées par les Allemands, ne verront jamais le jour pour des questions de rentabilité par absence de masse critique. Elles ne trouveront pas les ressources en bois pour les alimenter, ou alors il faudra faire disparaître l'industrie papetière existante, et elles seront trop complexes et dangereuses pour être transposées sous forme de petites unités.

La Zone Euro se porterait beaucoup mieux si elle disposait d'un grand Ministère de l'Energie et des services compétents associés sur le modèle des services californiens qui, en relations étroites avec l'industrie, fourniraient les éléments pertinents pour élaborer une vraie politique d'économie et d'optimisation et de stimulation des modes d'utilisations des énergies. Cette politique énergétique commune serait élaborée en dehors des services incompétents de la Commission, tout comme la BCE élabore sa politique monétaire.

source: le blog energie


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Graphseo 22 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog