Magazine Santé

TABAGISME PASSIF : Il persiste même quand il est interdit de fumer à l'intérieur

Publié le 23 février 2024 par Santelog @santelog
Ce rappel des dangers du tabagisme passif pour la santé des enfants, et de la fumée tertiaire notamment -qui se dépose aussi sur les surfaces intérieures-ne sera pas inutile (Visuel Adobe Stock 540427284)Ce rappel des dangers du tabagisme passif pour la santé des enfants, et de la fumée tertiaire notamment -qui se dépose aussi sur les surfaces intérieures-ne sera pas inutile (Visuel Adobe Stock 540427284)

Ce rappel des dangers du tabagisme passif pour la santé des enfants, et de la fumée tertiaire notamment -qui se dépose aussi sur les surfaces intérieures-ne sera pas inutile. C’est la démarche de cette équipe de Université de Cincinnati (UC), qui sensibilise, dans le Journal of Exposure Science & Environmental Epidemiology à la rémanence de ces substances toxiques sur les surfaces intérieures, et cela même dans les maisons et logements dans lesquels il est interdit de fumer.

L’auteur principal, le Dr Ashley Merianos, professeur agrégé à l’UC rappelle que les effets de la fumée secondaire sur le risque de cancer et plus largement pour la santé sont aujourd’hui largement documentés et ne sont plus à démontrer. Cependant, les effets des composés ou sous-produits toxiques du tabac qui composent la fumée secondaire, qui restent fixés aux surfaces telles des meubles, des murs et des sols, méritent d’être analysés plus avant.

Même lorsque les parents fument dehors…

L’étude analyse justement les surfaces, dans des foyers fumeurs où vivent des enfants, et aboutit à des découvertes troublantes :

  • de la nicotine est identifiée sur les surfaces intérieurs de tous les foyers avec fumeurs, ainsi qu’un cancérigène spécifique au tabac (appelé NNK : Nicotine-derived nitrosamine ketone) dans près de la moitié des foyers ;
  • les niveaux de NNK sur les surfaces et dans la poussière aspirée sont similaires, les surfaces et la poussière jouant le rôle de réservoirs et de sources d’exposition pour les enfants ;
  • les foyers à faible revenu présentent des niveaux plus élevés de NNK et de nicotine sur les surfaces de la maison ;
  • ces niveaux sont encore plus élevés lorsqu’il n’est pas interdit de fumer à l’intérieur de la maison ; cependant la nicotine et le NNK sont toujours détectés même lorsqu’il est interdit de fumer dans la maison ;

Les auteurs rappellent que NNK est considéré comme le cancérigène le plus puissant pour les cancers induits par le tabac…et que

les interdictions de fumer à la maison ne protègent pas complètement les enfants du tabagisme passif.

Source: Journal of Exposure Science & Environmental Epidemiology 16 Dec, 2023 DOI : 10.1038/s41370-023-00629-8 Contamination of surfaces in children’s homes with nicotine and the potent carcinogenic tobacco-specific nitrosamine NNK

Plus sur le Tabagisme passif et la fumée tertiaire​

Équipe de rédaction SantélogFév 23, 2024Équipe de rédaction Santélog

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Santelog 71170 partages Voir son profil
Voir son blog

Magazine