Magazine

Il n'y a pas que l'UMP !...

Publié le 17 juillet 2008 par Frédéric-Michel Chevalier

Christophe Grébert, ex PS devenu élu MoDem ne rate jamais une occasion de stigmatiser l'UMP ou le président de la République, coupables de vouloir mettre ne péril la liberté d'expression sur le Net.

J'ai lu néanmoins avec intérêt son billet sur sur l'affaire du blog 93sang30.com.  "Sur Webcitoyen.com, un blog pour défendre la liberté d'expression sur le web, je dénonce un nouveau cas de censure.Et cette fois ce n'est pas un élu UMP, mais un maire socialiste qui en est à l'origine !".

On remarquera au passage le pic envoyé à l'UMP et le lien vers le dossier sur ses procès avec le maire de Puteaux et son prédécesseur. Preuve que même lorsqu'il s'agit de faire preuve de solidarité, l'ex chef de file de Puteaux Ensemble reconverti au MoDem ne rate pas l'occasion de ramener les choses à lui-même. Cela alimente le mythe et conforte sa position revendiquée de "principal opposant aux Ceccaldi". Une manipulation de plus, à rajouter à ses déformations quotidiennes de l'Information.

Il est vrai que Christophe Grébert est mal à l'aise dans cette affaire. Pensez-vous, une municipalité de gauche, avec à sa tête un maire socialiste qui de surcroît prétend mettre en oeuvre la démocratie participative (le maire socialiste, coupable d'entrave à la liberté d'information, organise les Etats généraux des quartiers) ! Ca fait désordre.

"Alda Pereira-Lemaitre, maire PS de Noisy-le-sec (Seine-Saint-Denis) a saisi la justice pour faire fermer un blog satirique animé par un habitant de sa commune : 93sang30.com.
Pour cela, elle a engagé une procédure d'habitude réservée aux éditeurs à très gros tirage et autres médias de masse : le référé d'heure en heure ! Contre un simple blog, cela doit être une première judiciaire.
Le 27 juin, le juge des référés de Bobigny a refusé de reconnaître le caractère urgent de l'affaire et a renvoyé sa décision au 10 septembre.
N'obtenant pas satisfaction, Alda Pereira-Lemaitre s'est alors tournée vers l'hébergeur, le menaçant lui aussi d'un procès. Celui-ci a plié à l'injonction, fermant sans avertissement le blog critique !
"

A la lecture du blog provisoire qui a pris le relai du blog ainsi fermé, on en apprend de belle sur la gestion de sa ville par Madame Pereira-Lemître.

Preuve s'il en est qu'il ne suffit pas à l'opposition de parvenir à l'alternace. Encore faut-il être capable de bien administrer sa ville et de rester fidèle à ses principes. Un exemple qui sonne comme un avertissement à tous ceux qui seraient tentés de se réfugier vers Alternance Puteaux, alors que les cendres de Puteaux Ensemble fument encore.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Frédéric-Michel Chevalier 3008 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte