Magazine

14 juillet à Puteaux : un air de fête popualire

Publié le 16 juillet 2008 par Frédéric-Michel Chevalier

Hier, les Putéoliens ont fêté le 14 juillet dans la pure tradition des fêtes populaires. Une fête familliale pour la joie des grands et des petits. Dès 22h plusieurs centaines de personnes étaient venues place de la mairie chercher les lampions symboles de la fête nationale, offerts par la municipalité. Elles ont ensuite rejoint en cortège le quai de Seine par la rue Godefroy accompagné d'un band aux notes joyeuses. Plusieurs élus, dont le maire, Joëlle Ceccaldi-Raynaud, étaient présents. A 23 heures, plus de 5000 personnes ont assisté au feu d'artifice.


14 juillet à Puteaux
envoyé par fredche92

Le saviez-vous ?

Le mardi 14 juillet au matin, près de 50 000 hommes s’emparent de force des fusils entreposés aux Invalides. Toujours dans l’optique de former une milice bourgeoise, la foule se dirige vers la Bastille pour demander des balles et de la poudre. Toute la journée, des délégations se succèdent sans jamais obtenir les munitions. Le ton monte et les coups de feu se multiplient jusqu’à 17 heures, heure à laquelle la garnison de la Bastille capitule. C’en est fait, le peuple poursuit sa marche en avant, les premières décapitations ont lieu.

Un an plus tard, le 14 juillet 1790, la Fête de la Fédération célèbre le premier anniversaire de la Prise de la Bastille sur le Champ de Mars de Paris. On y célèbre la réconciliation et l’unité de tous les Français. Parmi les 60 000 personnes présentes, Louis XVI y jure la Constitution.

Ce n’est qu’en 1880 que la journée du 14 juillet est votée comme fête annuelle. Mais la loi stipule qu’il s’agit d’une commémoration de la fête de la Fédération, et non de la prise de la Bastille (jugée trop sanglante pour être fêtée). Source


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Frédéric-Michel Chevalier 3008 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte