Magazine Régions du monde

Sonia Gandhi, le pouvoir en héritage (4/5)

Publié le 12 juillet 2008 par Annegaellerico

 D’origine italienne, elle est actuellement présidente du Parti du Congrès et certainement la femme la plus influente d’Inde. Le magazine Forbes l’a d’ailleurs classée 6ème femme la plus puissante du monde en 2007.

En 1991, son mari, Rajiv Gandhi, le fils aîné d’Indira, est assassiné par les Tigres Tamouls qui lui reprochaient son soutien militaire au gouvernement Sri Lankais alors qu’il était premier ministre. Sonia subit alors de fortes pressions pour perpétuer la dynastie politique des Gandhi.

Née d’une famille catholique italienne, Sonia a rencontré Rajiv alors qu’il faisait ses études en Angleterre. Ils se marient et s’installent en Inde en 1968, mais Sonia n’accède à la nationalité indienne qu’en 1983, ce qui lui vaut les critiques des nationalistes hindous du BJP .

Profitant de la renommée de son patronyme, elle accède à la présidence du Parti du Congrès en 1998 et le revitalise. Populaire, elle remporte les élections de 2004 et est pressentie pour accéder au poste de Premier ministre, mais suite aux attaques sur ses origines italiennes, et à son incapacité à former une coalition stable, elle décline le poste au profit de l’actuel Premier ministre, Manmohan Singh.

En 2005, suite aux accusations de l’opposition selon laquelle elle a violé le règlement du Parlement en cumulant des emplois publics rémunérés, elle démissionne de son siège de député. Cette décision accentue son aura et sa popularité en Inde.

Son fils Rahul Gandhi, dernier héritier de la dynastie, est député. De nombreux analystes le désignent comme le prochain Premier ministre.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Annegaellerico 1 partage Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte