Magazine France

La « verro – plastico-phobie » des hyper et super marchés alsaciens !.....

Publié le 27 août 2008 par Julienviel

Communiqué d'Yveline MOEGLEN en réaction à l'article des DNA de ce jour à propos du : Développement Durable et des consignes  de bouteilles en verre et plastique non reprises par un hyper marché de la CUS.Si les autres super et hyper marchés suivent la « consigne » de l’Hyper Auchan d’Illkirch , ce sera une raison supplémentaire pour les consommateurs alsaciens de faire leurs achats en Allemagne !....

Considérer qu’il est « plus pratique, plus rapide et plus écologique » de jeter les bouteilles en verre et en plastique que de récupérer les consignes est tout simplement scandaleux et très peu commercial !

Les DNA de ce jour s’en font écho !

Plus pratique ? - En expliquant aux consommateurs de jeter leurs consignes dans les containers de verres et plastiques au lieu de les rapporter au magasin, quelle différence ? Tout juste quelques mètres !

Que ce soit plus efficace économiquement parlant pour le magasin : certes , mais c’est aussi des emplois qui sautent… même s’ils sont considérés comme secondaires … quoique pas plus secondaires que de remplir les rayons de produits…. !

Philosophiquement et en tant qu’écologiste, Yveline MOEGLEN déléguée régionale CAP21 , mouvement de Corinne Lepage qui en tant que ministre fut la première à imposer le principe du Développement Durable, ce retour en arrière du « principe kleenex »  est inacceptable !

Dépenser une seule fois de l’énergie et de la matière première pour un produit  est le premier principe incontestable de « Développement Durable ».

Considérer que l’énergie serait un motif pour supprimer le principe des consignes c’est d’emblée considérer que rien ne se fait au niveau  de la recherche des énergies renouvelables, ce qui bien sur, est faux !

Beaucoup d’efforts sont faits pour réduire les déchets et même si le verre est recyclable, le jeter revient à jeter un déchet ! La matière « première secondaire » qui en découle ne peut de toute évidence plus être considérée comme pure matière première et nécessitera un traitement particulier pour être réutilisée !

A l’heure où de l’autre coté du Rhin tout est fait pour être plus attractif, écologique et sympathique, faut – il  rajouter un inconvénient supplémentaire : celui de la « verro – plastico-phobie » des hyper et super marchés alsaciens ? 


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Julienviel 628 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte