Magazine Côté Femmes

La maladie de la vie ... !

Publié le 31 août 2008 par Osmose

« Vouloir éliminer la vie, quand ce projet prend naissance dans la vie elle-même, procède toujours d'un secret mécontentement - un mécontentement qui est le fait de la vie, dans la mesure où c'est elle qui veut cette élimination, un mécontentement à son endroit, dans la mesure où ce qu'elle veut éliminer, c'est elle-même.

Nous avons donné la théorie de ce mécontentement en tant que mécontent de soi: il est le vouloir de la souffrance de se défaire de soi. Se défaire de soi, se nier soi-même, c'est là toutefois ce que ni la souffrance ni la vie en général ne peuvent faire, n'étant chacune rien d'autre qu'un s'éprouver soi-même en chaque point de son être et ainsi, comme effectuation phénoménologique de l'auto-affection dans le Souffrir primitif, comme passivité radicale et insurrnontable de la vie à l'égard de soi et comme son essence, que le lien absolu du pathos, le lien qui ne peut-être délié.

Vouloir briser ce lien, c'est en quelque sorte accroître son infrangibilité: l'éprouver plus fortement. Sa faiblesse de la vie consiste dans sa volonté de se fuir soi-même - et c'est là une tentation permanente - mais la vraie faiblesse, ce qui fait d'elle la faiblesse, c'est l'impossibilité où elle se trouve de mener à bien ce projet, I'échec insurmontable auquel se heurte dans la vie son vouloir se défaire de soi.

L'impossibilité de rompre le lien qui lie la vie à elle-même, c'est-à-dire aussi bien d'échapper à sa souffrance, redouble celle-ci, exaspère la volonté de lui échapper et, du même coup, en retour, le sentiment de son impuissance, le sentiment du Soi comme impossibilité principielle d'échapper à Soi, lequel sentiment culmine finalement et se résout dans l'angoisse.".


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Osmose 86 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines