Magazine France

Décès d'Alain Griotteray, un des co-fondateurs de l'UDF

Publié le 31 août 2008 par Julienviel

2008-08-31 18:22:25

PARIS (AFP

Alain Griotteray, qui avait été en 1978 un des co-fondateurs de l'UDF, est décédé samedi à Paris à l'âge de 85 ans, a-t-on appris dimanche auprès de son entourage.

Compagnon du général de Gaulle pendant sa traversée du désert dans les années 50, M. Griotteray, ardent partisan de l'Algérie française, avait pris ses distances avec les gaullistes au début des années 60. Il avait ensuite participé à la création des Républicains indépendants (RI).

Editorialiste et directeur délégué aux relations extérieures de l'hebdomadaire Le Figaro magazine, M. Griotteray a été député (RI puis UDF) du Val-de-Marne (1967-1973 et 1986-1997), et maire de Charenton-le-Pont de 1973 à 2001.

Né le 15 octobre 1922 à Paris, ancien élève de la faculté de droit et de lettres de Paris, Alain Griotteray, engagé volontaire en 1940, et chef du réseau Orion dans la Résistance, est officier capitaine parachutiste jusqu'en 1945.

Après la guerre, il est notamment chargé de mission au cabinet du ministre de la Défense, Pierre-Henri Teitgen puis René Mayer (1947-1948), avant d'être attaché au cabinet du général commandant supérieur des troupes françaises au Maroc (1956-1957).

Elu conseiller municipal (UNR) de Paris en 1959, il est également conseiller général de la Seine jusqu'en 1965.

Après avoir été vice-président de la Fédération nationale des RI en 1966-67, Alain Griotteray présidera l'UDF du Val-de-Marne de 1978 à 1997.

Entre-temps, il siège au Conseil économique et social (1979-1985), devient vice-président du Conseil régional d'Ile-de France (1982-1986), puis retrouve l'Assemblée nationale en 1986.

Candidat malheureux aux élections législatives de 1997, il démissionne de l'UDF en 1998.

En 2001, en raison de son faible score du premier tour, il retire sa liste du second tour des municipales à Charenton.

PDG de la société Tornado de 1961 à 1976, Alain Griotteray était depuis 1997, administrateur de plusieurs sociétés, dont Tornado et Electrolux.

Grand officier de la légion d'honneur, Croix de guerre 39/45 et médaillé de la Résistance, M. Griotteray, qui était veuf, est l'auteur de nombreux livres, dont "Lettre aux giscardo-gaullistes" (1980) et "Non à la Constitution : pour une certaine idée de l'Europe" (en collaboration, 2005)

Il avait publié ses Mémoires en 2004.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Julienviel 628 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte