Magazine Finances

Les conséquences inattendues d'une saisie bancaire!

Publié le 01 septembre 2008 par Louis Sabourin
Il y a de ces liens dont on ne pouvait imaginer. Comme un jeu de domino. On peut aussi appeler ça des dommages collatéraux.
Comme vous le savez, nos voisins du sud vivent une crise immobilière sans précédent. Quand il y a dans un quartier, des dizaines de propriétés saisies par la banque, il peut y avoir des dizaines de maisons inoccupées et des dizaines de piscines vertes. Des eaux stagnantes. Des eaux propices à autre chose qu'à la baignade.
Ce sont des conditions idéales à la reproduction des moustiques. Eux-même sont les responsables de la propagation du virus du Nil occidental. Ces moustiques se font infecter par le virus en piquant un oiseau porteur. Ils n'ont plus qu'à piquer un humain pour lui transmettre la maladie.
Dans la vidéo suivante, voyez comment un désastre économique peut engendrer un véritable problème de santé publique. Comme le dit l'expression: "Mieux vaut être riche et en santé que pauvre et malade".

Adieu maison, bonjour virus (reportage en anglais)
L'agence de la santé publique du Canada offre un site bien fait et non sensationnaliste sur le sujet du virus du Nil occidental.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Louis Sabourin 16 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines