Magazine Cyclisme

Tour d'espagne : valverde, et de une !

Publié le 31 août 2008 par Cyclisman
Tour d'espagne : valverde, et de une !
Ce n'est pas une vrai surprise, mais c'était loin d'être gagné. La grande interrogation de cette 2e étape du Tour d'Espagne -la 1ere disputée en ligne- était de savoir si les faibles pourcentages (du 5% environ, et non du 3% comme je l'avais lu puis écris - toutes mes excuses !) des derniers hectomètres suffirait à un puncheur pour s'imposer. Apparement, oui. Pour Alejandro Valverde, en tout cas. L'espagnol, qui consolide par conséquent sa réputation de coureur imbattable sur ce genre d'arrivée, nous a refait le même coup qu'aux 1eres étapes du Dauphiné Libéré et du Tour France 2008 : une accélération dans le dernier kilomètre, qui lui suffit pour faire la différence, et, au final, devancer de deux secondes le peloton (voir photo en bas de l'article). Avec le jeu des bonifications (20 secondes pour le vainqueur), il prend du même coup les rênes du général et rêvetira à partir de demain le maillot de oro.

Cette Vuelta commence donc très bien pour Valverde, de la même manière que sur le Tour. A la différence qu'ici, en Espagne, son but premier n'est que de remporter des étapes - dans un premier temps, du moins. Ca promet donc pour la suite, sachant que d'autres étapes ont le même final (voir l'article : Les futures victoires de Valverde, qui pour l'instant porte bien son nom !). On peut donc être très optimiste, car Alejandro prouve là qu'il est en forme - attention cependant à ne pas croire (comme tout le monde l'avait fait après la 1ere étape du Tour) qu'avec cette victoire, le murcian montre qu'il peut maintenant jouer le général, pour l'unique raison qu'il est en forme : non, on ne peut pas savoir encore s'il pourra jouer le classement général ! Valverde étant très fort sur ce genre d'arrivée (ce qu'il réussit à faire, c'est quand même phénoménal - voir la vidéo ci-dessous), cela en fait aurait été même un peu inquiétant qu'il ne finisse pas parmis les premiers...

L'espagnol porte donc maintenant le maillot de leader. La question que l'on se posait après l'étape de Plumelec, au Tour, est donc la même : jusqu'à quand ? Il risque, s'il l'a encore mercredi, de le perdre lors du chrono de 40km : il n'a que 13 secondes d'avance sur Pozzato, son dauphin, désormais ex-porteur du maillot de oro. Tout dépend de la tactique de la Caisse d'Epargne : roulera-t-elle ces 2 prochains jours pour conserver ce maillot, ou gardera-t-elle des forces pour la suite ? Si, tactiquement, la meilleure solution serait la seconde, il est évident qu'il faut compter sur la volonté du sponsor, qui aimerait que le maillot reste le plus longtemps possible dans l'équipe. A voir, donc...

La réaction de Valverde :
“Je veux dédier cette victoire à mes deux enfants et à toute ma famille qui m’attendait sur la ligne d’arrivée, ainsi qu’à tous mes coéquipiers de Caisse d’Epargne, qui ont réalisé un travail exceptionnel pendant toute l’étape pour me permettre de franchir la ligne d’arrivée en première position. L’attaque de Joaquím Rodríguez dans le dernier kilomètre a désorganisé les autres équipes et ensuite c’était beaucoup plus facile pour moi car le final s’adaptait parfaitement à mes caractéristiques. Mon objectif dans cette Vuelta, qui était de remporter une étape, est déjà accompli et maintenant nous tenterons d’en gagner d’autres. Nous essaierons de défendre le maillot, mais avec les bonifications, ce sera très difficile car les sprinters sont très proches de moi au classement.”

Ci-dessous, le dernier kilomètre en vidéo :


Classement 2ème étape
:

1. Alejandro Valverde (ESP, Caisse d'Epargne) les 176,3 km en 4h23'00"
2. Davide Rebellin (ALL, Gerolsteiner) à 2 sec.
3. Alessandro Ballan (ITA, Lampre) m.t.
4. Greg Van Avermaet (BEL, Silence-Lotto) m.t.
5. Filippo Pozzato (ITA, Liquigas) m.t.
6. Rinaldo Nocentini (ITA, Ag2r La Mondiale) m.t.
7. Erik Zabel (ALL, Team Milram) m.t.
8. Paolo Bettini (ITA, Quick Step) m.t.
9. Philippe Gilbert (BEL, Française des Jeux) m.t.
10. Xavier Florencio (ESP, Bouygues Telecom) m.t.

Classement général :

1. Alejandro Valverde (ESP, Caisse d'Epargne) en 4h31'10"
2. Filippo Pozzato (ITA, Liquigas) à 13 sec.
3. Daniele Bennati (ITA, Liquigas) m.t.
4. Egoi Martinez (ESP, Euskaltel-Euskadi) à 15 sec.
5. Iñigo Landaluze (ESP, Euskaltel-Euskadi) à 19 sec.
6. Davide Rebellin (ITA, Gerolsteiner) m.t.
7. Mauricio Ardila (COL, Rabobank) à 20 sec.
8. Igor Anton (ESP, Euskaltel-Euskadi) à 21 sec.
9. Ruben Perez (ESP, Euskaltel-Euskadi) m.t.
10. Mikel Astarloza (ESP, Euskaltel-Euskadi) m.t.

A noter que Valverde s'empare de la tête du classement par points et la Caisse d'Epargne du classement par équipe : une vrai razzia !

Tour d'espagne : valverde, et de une !

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Cyclisman 14 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines