Magazine Focus Emploi

7 idées préconçues sur les emailings à éviter absolument !

Publié le 31 août 2008 par Frederic Canevet @conseilsmkg

emailing-erreur

Comment Améliorer Significativement vos Campagnes d’Emailing en Evitant 7 Idées Préconçues ? Voici ce que vous propose Diane Revillard de Diemark, agence de Web Marketing spécialisée dans les études de marché et l’emailing.

Dans une stratégie de marketing online, l’emailing est et reste un outil incontournable. Véritable révolution silencieuse, il constitue un moyen hors pair pour :
- prospecter,
- informer,
- vendre …

Néanmoins, il se définit comme un média complexe aux nombreuses idées préconçues. Pour optimiser au mieux vos campagnes, voici 7 pièges à éviter.

1. « Le Consentement Est Eternel»
Le consentement est accordé sous certaines conditions, pour certaines préférences. Il évolue aussi avec le temps. Un nouvel abonné à une newsletter a un degré d’exigence différent d’un lecteur assidu depuis 3 ans par exemple. La permission ou le consentement sont remis en question à chaque nouvel envoi.
La solution : Privilégiez la pertinence, interrogez régulièrement (au moins une fois par an) le destinataire sur ses préférences (fréquence, type de contenu …).

2. « Le Message Doit Etre le Plus Court Possible »
Cette affirmation est à vérifier selon certaines caractéristiques du message et du destinataire. La longueur d’un message dépend de 3 facteurs essentiels:

- l’offre – le nombre de bénéfices et la longueur varient dans le même sens,
- l’audience – un client fidèle est plus facile à convaincre qu’un prospect,
- le but – un abonnement de 24 mois et une inscription pour recevoir un guide nécessitent des niveaux d’information différents.

Le prix, la nouveauté et/ou la connaissance de l’offre influencent aussi sur la quantité du contenu à fournir.
La solution : la connaissance de la cible et les objectifs de l’email sont les meilleurs atouts pour déterminer la longueur optimale de votre email. L’utilisation de landing pages ou de pages d’atterrissage constitue un autre élément afin de disposer pour l’ensemble des destinataires de l’information jugée indispensable.

3. « La Rédaction d’un Seul Email est Amplement Suffisante »
Le test de plusieurs emails pour un même objectif implique un surcoût quasiment nul. Profitez de l’immense potentiel de l’emailing et faites des tests. Pour identifier avec succès les meilleurs paramètres, faites évoluer un seul paramètre à la fois : la longueur, l’objet, l’accroche …
La solution : utilisez des outils comme Google Optimizer, vous automatisez et suivez ainsi facilement les résultats de vos différents tests.

›› Lire la suite …


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Frederic Canevet 36319 partages Voir son profil
Voir son blog