Magazine Société

Les Girondins refroidis

Publié le 01 septembre 2008 par Bordeaux7
Lille 2
Bordeaux 0

Football._ Défaits lors de leur premier déplacement par le Paris SG (1-0), les Girondins se sont à nouveau inclinés hier à Lille. Menée au score, l’équipe nordiste a renversé la tendance pour s’offrir sa première victoire de la saison contre des Bordelais décevants qui ont provoqué la colère froide de leur entraîneur. «Ce soir, on ne méritait pas de gagner car on n’a rien proposé dans le jeu. C’est très décevant. On peut perdre des matches, cela nous arrivera encore mais on n’a pas le droit d’évoluer ainsi. Le plus décevant ce soir, c’est la manière ». Il faut dire que malgré une qualité individuelle supérieure, les Girondins ont beaucoup souffert face aux assauts nordistes.
Avec une recrue sur la pelouse (Vittek) et une autre dans les tribunes (De Melo), les Lillois entamaient d’ailleurs le match tambour battant avec deux occasions consécutives pour Obraniak (1er) et une reprise de Vittek dans les bras de Ramé (17e). Mais cette domination n’était pas récompensée et les Bordelais ouvraient même la marque sur une demi-volée magique des 25 mètres de Cavenaghi (28e).
Une joie de courte durée pour les Marine et Blanc. Sur une longue ouverture de Rami, Bastos passait devant Jurietti et venait tromper Ramé du pied droit (32e). Le même Bastos passait même tout près du doublé sur une belle envolée, mais sa frappe n’était pas ajustée (40e). Après la pause, Rudi Garcia changeait son système en plaçant Balmont sur la droite. Avec réussite : sur un centre de l’ancien Niçois, Jurietti était tout près du but contre son camp (58e). Balmont tardait ensuite trop devant Ramé (67e). La récompense arrivait enfin à un quart d’heure de la fin. Récupérant un ballon aux vingt mètres, Obraniak décochait un missile qui venait se loger dans la lucarne (76e). Et malgré un dernier raid de Jussié, bien bloqué par Malicki (92e), Lille pouvait célébrer un succès bien mérité.
Pour les Bordelais, c’était déjà l’heure des regrets et des remises en cause. Laurent Blanc, qui a déjà livré quelques vérités entre les murs du vestiaire à l’issue de la rencontre, ne compte pas s’arrêter là. «On va analyser tout ça cette semaine et pour ceux qui ne sont pas réceptifs, on aura les images vidéos. On ne peut pas se permettre de faire ce genre de rencontre si on veut remplir nos objectifs. Les matches ne se gagnent pas avec des titres de journaux.» Les prochains jours risquent d’être animés du côté du Haillan.
Sébastien Noé

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Bordeaux7 3734 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine