Magazine

Et les chiens se taisaient, d'Aimé Césaire

Publié le 20 avril 2008 par Madelaine
Extraits.
"Eux
eux les chiens
eux les hommes aux babines saigantes, aux yeux d'acier
mais vous savez je vous dis que l'action de la justice est éteinte.
éteinte, mais la lueur de leurs yeux ne s'éteint jamais."
(...)
"Et l'on nous vendait comme des bêtes, et l 'on nous comptait les dents... et l'on
nous tâtait les bourses et l'on examinait le cati ou le décati de notre peau et l'on
nous palpait et pesait et soupesait et l'on passait à notre cou de bête domptée le
collier de la servitude et du sobriquet."
(...)
"... et je vous regarde et je vous dévêts au milieu de vos
mensonges et de vos lâchetés
larbins fiers petits hypocrites filant doux
esclaves et fils d'esclaves
et vous n'avez plus la force de protester de vous indigner
de gémir
condamnés à vivre en tête à tête avec la stupidité
empuantie sans autre chose qui vous tienne chaud
au sang que de regarder ciller
jusqu'à mi-verre votre rhum antillais..."

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Madelaine 21 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte