Magazine Politique

Un recours devant le Conseil d'Etat contre le fichier EDVIGE

Publié le 01 septembre 2008 par Gezale
Le fichier EDVIGE vise à mettre…en fiche tous les militants syndicaux, politiques, associatifs âgés de plus de treize ans. J'ai eu l'occasion, sur ce blog, de dénoncer la constitution de ce fichier qui n'est rien d'autre qu'un outil de surveillance et d'espionnage de la France qui bouge. Une pétition a rassemblé des dizaines de milliers de signatures contre ce fichier. Des syndicats, des associations se sont unis pour intenter un recours devant le Conseil d'Etat afin d'obtenir l'annulation de sa légalité.
Il est, en effet, extrêmement dangereux de constituer des « livres » (aujourd'hui numérisés) avec les noms, les adresses, les préférences partisanes ou sexuelles ou religieuses, des Français et des étrangers que nous accueillons dans notre pays. Tombés dans de mauvaises mains de gouvernants animés de mauvaises pensées, on n'ose imaginer ce que pourrait devenir une France avec un gouvernement raciste et fascisant, cherchant à éliminer tel ou tel bouc émissaire.
Ne dites pas : c'est impossible ! Rien n'est impossible. Nul n'est à l'abri d'une dénonciation, d'un chantage, d'une rumeur, lorsqu'il s'agit de salir un homme ou une femme qui déplait.
En 2008, on n'envoie plus de lettres anonymes, on balance ceux qu'on n'aime pas sur tel ou tel blog, anonymement, sans veiller aux conséquences. C'est pourquoi je déteste l'anonymat, j'ai toujours détesté ceux qui se cachent derrière des pseudos pour vider un sac souvent sale. Un pseudo animé d'un esprit constructif, pourquoi pas ? Un pseudo destiné à protéger une fonction ou à empêcher une vengeance, pourquoi pas ? Je ne suis pas angélique. Mais un pseudonyme uniquement destiné à distiller la haine ou le fiel, non merci.
Je souhaite de tout cœur que le Conseil d'Etat annule l'existence du fichier EDVIGE. Les atteintes à la liberté individuelle sont déjà tellement nombreuses (cartes, caméras, etc.) qu'il n'est pas nécessaire d'en rajouter dans la violation des consciences et des engagements. Et n'oublions jamais qu'il existe un système anglo-saxon du nom d'ECHELON : « Créé aux États-Unis pendant la guerre froide pour l'interception des transmissions militaires ou diplomatiques, Echelon est un réseau capable de surveiller toutes les télécommunications mondiales (appels téléphoniques, télécopies, messages transmis par Internet).
L'agence responsable de ce programme, la NSA (National Security Agency) emploie en Virginie 38 000 personnes, qui traitent les informations interceptées via des dizaines d'ordinateurs Super Cray. Celles-ci sont décryptées puis filtrées grâce à des dictionnaires de mots-clés performants. Des surveillants des services secrets sélectionnent les messages intéressants et les envoient au gouvernement américain. D'où l'information part ensuite vers les services spéciaux américains ou étrangers et certaines entreprises. »Ces lignes sont extraites du site : http://terresacree.org/echelon.htm -
Qui osera dormir sur ses deux oreilles ?

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Gezale 7337 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines