Magazine Brico

Refaire son sol : une large palette de matériaux

Par Yannis Dalleau

Refaire large palette matériaux


Source image : www.raub.fr

Le choix du revêtement de sol est un élément primordial dans chaque pièce de votre maison. Grâce à de nouveaux types de sols, de nouveaux matériaux, de nouveaux coloris, vous pouvez dorénavant accéder à une gamme toujours plus large, quelle que soient votre budget et vos préférences.

Le carrelage


Source photo : Bricopoint K BigMat

Qu’il soit en faïence, en terre cuite, en grès ou encore en céramique, le carrelage présente de nombreux avantages. Loin d’être cantonné à la salle de bain, le carrelage, par sa diversité de couleurs, de formes et de matériaux, s’adapte à toutes les pièces de la maison. Pour les pièces dites « sèches », il est recommandé de poser des dalles beaucoup plus grandes (100 à 150 cm).
Entretien : le carrelage est facile à nettoyer, et assez résistant. Néanmoins, cette résistance dépend avant tout du matériau choisi, mais aussi de la qualité de la pose. Une dalle mal posée se cassera facilement sous le poids d’un meuble. Le carrelage peut-être posé sur presque tous les sols, voire même sur un carrelage existant. Du côté des matériaux, la terre cuite est incontestablement le plus poreux, et qui nécessite l’entretien le plus régulier (votre fournisseur vous conseillera des produits spécifiques à chaque type de carrelage). Le grès est considéré comme le moins salissant ; il nécessite très peu d’entretien.
Coût : de 2 à 50 € le mètre carré. Dans votre budget, prenez en compte le recours éventuel à un professionnel. Selon votre sol et les dalles choisies, il en aura en général pour deux journées, soit 150 à 200 € par pièce.

Le parquet


Source photo : Mondial Parquet OI

Comme le carrelage, le parquet a longtemps été cantonné à un type de pièce : les pièces sèches. L’apparition des bois dits « exotiques », comme le teck, est pourtant en train de changer la donne. Le bois s’installe aujourd’hui dans les salles de bain, et continue sa conquête des autres pièces.
Une gamme étendue : que ce soit en matière de qualité, de forme, de bois, de prix… le parquet peut être une solution pour tout le monde. On distingue malgré tout deux grands types de parquet :
• Traditionnel : en bois massif, lames très épaisses (env. 20 cm), il peut durer des siècles et, au besoin, être restauré plusieurs fois.
• Moderne : les lames sont beaucoup plus fines (env. 5 mm de bois « noble », plus une couche de bois résineux) et entrecollées. Ce type de parquet est particulièrement adapté aux sols en béton des immeubles récents.
Entretien : le parquet bénéficie d’une grande longévité et d’un entretien léger. Plusieurs types de produits sont vendus, selon la brillance que vous souhaitez (pulvérisateurs, shampoing pour parquets, rénovateurs, huiles). Tous coûtent entre 10 et 30 € le litre.
Coût : comptez de 15 à 200 € selon le type de bois, l’épaisseur des lames… Un professionnel vous facturera la pose à 150 ou 200 €.
À savoir : Au moment du choix, pensez à vérifiez le classement de dureté du parquet (échelle de 1 à 4) qui vous indique les matériaux les plus souples ou les plus résistants.

La moquette


Source image : www.societe-gardoise-peinture.com

Elle aussi offre une large gamme de possibilités. La moquette est sans conteste le revêtement le plus chaud, et qui offre la meilleure isolation. C’est aussi le plus simple à poser : la moquette s’adapte à tous les sols, et ne risque pas de se fêler ou de briser ! Elle présente quand même quelques inconvénients : les taches s’y incrustent, le nettoyage est difficile ; elle est aussi contre-indiquée en cas de problème respiratoire.
Entretien : la qualité d’une moquette dépend du matériau utilisé (laine, fibre polyamide, fibre polypropylène) et de la manière dont ont été travaillées ses fibres. Dans tous les cas, une moquette impose un entretien régulier : pensez à passer un shampoing spécifique environ 2 fois par an.
Coût : entre 2 et 200 € le mètre carré, selon le matériau, l’épaisseur, la précision des motifs…etc. La pose est simple : un professionnel en aura pour une journée maximum et vous facturera autour de 100 € pour la pose.
À savoir : plusieurs normes et labels sont indiqués : poids au mètre carré (témoin de la solidité de la moquette), résistance au feu (de M1 pour les plus résistantes, à M5 pour les plus inflammables)…

Le linoléum


Source image : www.raub.fr

Parmi les nouveaux revêtements (pour la plupart plastiques), le « lino » est le plus prisé. Réputé écologique, antiallergique et antibactérien, le lino est également une matière souple, pratique et bon marché. Il est quasiment inusable, offre une bonne isolation (thermique et acoustique).
Entretien : extrêmement simple, le passage régulier d’une serpillière suffit.
Coût : de 2 à 40 € le mètre carré. De nombreux coloris et motifs sont disponibles, ainsi que plusieurs épaisseurs.

Contactez les professionnels du revêtement sol sur l'île :

  • Bricopoint K BigMat, votre spécialiste des matériaux de construction aux quatre coins de l'île.
  • Mondial Parquet OI, votre spécialiste du parquet à la Réunion.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Yannis Dalleau 54 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog