Magazine Journal intime

Petit matin

Par Pierre-Léon Lalonde
Je file et me faufile tricotant dans le diaphane tissu urbain du petit matin. J'erre dans les rues vides de la ville à la recherche du prochain passager. Je roule à l'instinct. Ces avenues, ces artères, je les connais par coeur. L'oeil bien ouvert, je déambule à l'aveugle, la tête ailleurs dans une nouvelle lune. Bientôt, le soleil sortira du Saint-Laurent là-bas, à l'est de ces tours qui grattent le ciel de leur verticalité métallique. Et moi, à ras le sol, la tête dans les nuages, je vagabonde songeant à l'Une. Celle qui rêve à moi pendant que je m'étourdis dans cette ville endormie. Tantôt, bientôt, au petit jour, j'irai la réveiller. J'irai me vautrer dans son éveil. J'irai me confondre dans son Soleil. J'irai me mâtiner avec elle.

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Pierre-Léon Lalonde 582 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte