Magazine Finances

Les revenus de placements soumis au prélèvement forfaitaire libératoire

Publié le 02 septembre 2008 par Formatio

Le bénéficiaire des intérêts imposables a le choix pour certains placements d’opter ou non pour le prélèvement forfaitaire libératoire, le choix s’effectuant en fonction de sa tranche marginale d’imposition. Très globalement, à partir de la tranche marginale d’imposition à 30 % en 2007, l’option pour le prélèvement forfaitaire libératoire est à conseiller. Ce sont principalement les intérêts des produits de placements à revenus fixes :

  • Les Bons bancaires et ceux du trésor.
  • Les Bons de caisse.
  • Les Comptes à terme et les Dépôts à terme.
  • Les Comptes courants d’associés.
  • Les obligations, et les emprunts d’Etat.
  • Les SICAV et les FCP, pour leur partie perception d’intérêts.
  • Les Plans d’Épargne Logement (PEL) de plus de 12 ans, à compter de 2006.
  • Les dividendes d’actions.

Le PFL, prélevé à la source des intérêts ou dividendes par l’établissement financier est un impôt fixe à 18 % à compter du 1er Janvier 2008, auxquelles s’ajoutent les prélèvements sociaux.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Formatio 3427 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazine