Magazine France

Torapamavoa + Backchich :"Censuré sur le net pour propos anti-Sarko "

Publié le 02 septembre 2008 par Torapamavoa Torapamavoa Nicolas @torapamavoa
Torapamavoa + Backchich :
**Merci aux Cousins de Backchich !
Censuré sur le net pour propos anti-Sarko
coup de boule
/ mardi 2 septembre par Djamal, pour Torapamavoa
« Vous pourrez voir sur youtube : 
Du cul, des ados nus, des films entiers, des émissions de télé des clips et même des nazis… Mais vous ne verrez plus TORAPAMAVOA. »
Le site Backchich nous offre une tribune dans leur rubrique « Coup de Boule ».
Coup de Boule ? Minimum, oui.
Youtube supprime le compte du 15ème musicien français le plus vu « all Time » avec 3 millions de visites en 2 ans.
Pourquoi ?« Si je descends, je te mets un coup de boule donc… vaut mieux pas », aurait dit le philosophe Breton et notoire Juju de Guilvinec. Alors « vaut mieux pas… ».Explications.
clikez lire la suite ... **

**

Il était une fois, un gentil morceau du groupe « In Vivo » en avant première de leur nouvel album DEUZE, interprété et écrit par Djamal, bien nommé en décembre 2006 « Torapamavoa Nicolas ». Le morceau fameux a été posté, sur une page dédiée, sur le plus grand site communautaire de musique du monde : Myspace.
© Torapamavoa
Après peu de temps sur ce site, une kyrielle d’ « amis », de commentaires de remix (une vingtaine avec leurs clips), et quelques 5000 visites en une semaine, leur profil fut détruit mystérieusement par Myspace, sans autre forme de procès, en pleine période de campagne électorale.
Dans la foulée, un nouveau profil fut crée pour « remplacer » le premier qui, parmi 160 millions de profils, avait semble-t-il eu quelques soucis… Un blog fut mis en place pour pallier à toute nouvelle suppression et communiquer plus librement (hébergé par Google).
Chose étonnante, ce nouveau profil fut à nouveau « supprimé » en début d’année 2007…
Ce fut trop pour les internautes et électeurs, qui s’empressèrent, par centaines, de dénoncer les agissements de Myspace France : problème d’image…
Cochon qui s’en dédit, Myspace prétexta une erreur par 2 fois, sur 160 millions de profils…
Pas de chance, décidément.
On aurait voulu éviter un phénomène « Kamini » qu’on n’aurait pas fait autrement…
© Torapamavoa
Et c’est ainsi que, après quelques mails et coups de téléphone échangés avec Myspace et son directeur en France Marc Mayor, que leur profil fut rétabli.
Chose étonnante… (Il avait sans doute été placé dans le donjon)
Le « Torapamavoa Nicolas » dépassa largement le cadre du « morceau » et devint collectif, aux artistes en résistance à la politique de Sarkozy.
Et c’est ainsi que d’articles, en exclu, de coups de gueule en copiés collés, de diffusions en Radios France Inter, Radio Nova, et des radios du réseau Ferarock, de mobilisation nationale (10 cortèges organisés le 1er mai 2007 en France) en « TORAPANOVOA » réunissant 50 rappeurs en musique au profit de l’association Cach’cache s’occupant des enfants de Cachan, de défis lancés par Devedjian (dans l’émission de Karl Zéro) que la communauté de la Republik Torapamavoayenne s’agrandit et se renforça.
Près de 7000 messages postés sur leur blog…
Leur hébergeur Google ‘gel’ leur blog durant quelques jours et c’est encore grâce à la mobilisation des internautes que leur compte fut réactivé.

Que de troubles suite à ce morceau.
En 2008, Près de 140 vidéos étaient hébergées sur différents site de partage : http://dailymotion.com/torapamavoa
http://torapamavoa.wideo.fr/
http://sarkozy.feedbeat.tv/
Et sur le compte de Djamal sur Youtube où les clips et les lives de In vivo étaient aussi archivés.
Les « Torapamavoa Nicolas », une vraie résistance à Sarkozy
Cependant, la politique et le comportement de Sarkozy aidant, La Republik Torapamavoayenne tint le cap en eaux troubles et se transforma en « agence de presse hyper réactive à la politique de Sarkozy. » (Nouvel Obs, mai 2008)
Malgré les embuches pour continuer à être entendus, les Torapamavoayens, par la voix de Mr Torapamavoa et des auteurs participant au blog, se forgèrent un solide « Background » notamment sur les sites communautaires dont youtube avec près de 100 vidéos, Djamal devint le 15eme musicien Français le plus vu/all time sur youtube avec + de 3 millions de visites.
Des scoops, des clips, des parodies, de l’humour, de l’info avec « Sarkozy G8 Q8 ». Plus d’un million et demi de visites sur You tube.
« PARLE A MON NAIN » featuring Carla Fatal et Cecilia Bazooka + 130 000 visites sur You tube.
« CASTOAPOVCON », le rap bien connu inspiré de la prose Présidentielle.
« LE FRIC C’EST CHIC », le cadeau empoisonné par la Funk pour les 1 an sous Sarkozy, « Nicolas Princen L’Œil DE SARKOZY », sur la musique de Mission impossible vue sur Itélé, Lci et Canal +, qui propulse Princen jusqu’en Amérique du sud.
« Sarkozy à Guilvinec : la Cam du pécheur » ou l’enculé d’en haut… où ils furent soupçonnés d’être impliqués…etc.
Des images exclusives et originales envoyées par les Torapamavoayens, de « Sarkozy à Kaboul » dans un abri filmé par un militaire, ou du légendaire « Casse Toi pauvre con » du salon de l’agriculture,
« Panafieu ou le régime spécial des députés » ou Madame Panafieu fuit une journaliste de France Inter… pour ne citer que les plus reprises et les plus vues…
Des vidéos qui, postées rapidement, copiées et relayées par la blogosphère ont fait mal, très mal à l’image de nombreux hommes et femmes politique (par exemple Sylvie Noachovitch) …passons sur les dommages collatéraux.
© Torapamavoa
Mort subite de la liberté d’expression
Mais, le 30 août 2008, YOUTUBE FRANCE offre à TORAPAMAVOA un Traitement de Faveur

Alors que Des MILLIONS DE COMPTES ET DE VIDEOS CONTREVIENNENT AUX DROITS D’AUTEUR…
Et que certains comptes ne sont « faits que d’extraits ou d’images issus d’émissions de télé, de clips ou de films »,
YOUTUBE supprime leur compte entièrement et, semble-t-il, définitivement…
Le sort(ilège) s’acharne…
Deux ans de travail, de recherches, une bibliothèque en ligne anti Sarkozy… Supprimés.
Torapamavoa est au regret d’annoncer LA MORT subite d’une part importante de la LIBERTE D’EXPRESSION par cette vidéo.


TF1 avait récemment demandé à youtube le retrait d’une de leur vidéo nommée « TF1 et Lci écartent les dérapages de Sarkozy du net ».
Mais Youtube n’a pas frappé au hasard
Extrait de l’appel diffusé avec la vidéo sur le site de Torapamavoa.

« Pourquoi NOTRE compte ?
 Où s’arrêtent les droits d’auteurs ?
Où commence la Liberté d’expression ?


Les vidéos originales dont NOUS SOMMES LES AUTEURS AINSI QUE LES CLIPS… Supprimés…

Les infos cachées ou délaissées par les médias dominants… Supprimées…
 Et nos droits d’auteurs ?

Et notre liberté d’expression ?

Et Votre droit à l’information ?

Et nos devoirs de citoyens ?


Vous pourrez voir sur youtube :

Du cul, des ados nus, des films entiers, des émissions de télé des clips et même des nazis…
Mais vous ne verrez plus TORAPAMAVOA


CE NE SONT PAS NOS VIDEOS QUI POSENT PROBLEMES LE PROBLEME C’EST NOUS…ET VOUS.
CAR NOUS SOMMES VUS ET ENTENDUS PAR DES DIZAINES DE MILLIERS D’INTERNAUTES COMME TOI !

Postez un commentaire à cette vidéo et vous signez une pétition en ligne pour la re ouverture de notre compte et de l’accès à nos vidéos originales


A moins que youtube ne supprime dès demain toutes les vidéos diffusants des extraits d’émissions de télé.


VOTRE SOUTIEN COMPTE

Ne vous laissez pas réduire au silence.

Poster un commentaire c’est SIGNER.

Diffusez cette vidéo à vos proches. Merci.

http://www.bakchich.info/
http://torapamavoa.blogspot.com/,

http://dailymotion.com/torapamavoa
,
http://myspace.com/torapamavoa »
– C’est au total presque 5 millions de visites sur leurs vidéos en 2 ans d’existence.
(Toutes plateformes confondues)
La création de 140 vidéos.
Plus de 10 000 visiteurs par mois en moyenne.
Bientôt 100 000 visites sur leur (2ème) page Myspace.

Torapamavoa est un GROS détail de la scène Anti-Sarkozy.
Bien sur Torapamavoa demande la ré-ouverture de son compte et l’accès rétabli et à ses vidéos originales dont Youtube avait aussi la garde, par principe et parce qu’ils ont déjà gagné quelques batailles perdues d’avance.
Que doit-on voir dans ce choix si sélectif qu’a fait youtube de supprimer le compte de Torapamavoa ?
– Une petite victoire de TF1 ou de M6 qui avaient tout deux demandé le retrait de vidéo de Torapamavoa, entraînant ainsi leurs suppressions par youtube ?
– Un clin d’œil de Nicolas Princen ?
– Un échantillon de ce que va devenir le net ?
– Un très puisant maléfice qui poursuit ce petit groupe d’Insoumis de la première heure ?
– un Ras le bol général de Morano, Panafieu, Devedjian, Hortefeux, Dati, Nicolas & Family ?
Car aucun n’avait échappé aux foudres de Torapamavoa…
Torapamavoa communique, gigote, rit, se moque, se pose en alternative citoyenne aux médias dominants.
Torapamavoa, c’est aussi la voix du peuple avec tout ce que le peuple peut avoir de populaire.
Torapamavoa est apolitique.
Torapamavoa n’a qu’une ligne éditoriale : l’anti Sarkozysme.
Torapamavoa ne subit pas de pression de ses actionnaires.
Torapamavoa ne dépend pas de la pub.
Torapamavoa donne la parole à ceux que l’on n’entend pas/mal/plus.
C’est là que le bas blesse Torapamavoa ne se laisse pas faire.
Ne vous laissez pas faire.
Laissez un commentaire sous cet article ou sous la vidéo disponible ici et ici..**

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :