Magazine

I'm Back from Sri LAnka.... tu connais ??

Publié le 02 septembre 2008 par Ravid
De retour après 1 mois de vacances dans mon pays d'origine, le Sri Lanka anciennement le Ceylan, un pays plus connu pour le nombre de victimes qu'il a eu lors du tsunami de 2004 que pour ses plages et son histoire.
Cette petite île située au sud-est de la pointe sud de l'Inde a déclaré son indépendance le 4 février 1984 sous un gouvernement cingalais, ce gouvernement a instauré la langue cingalaise comme langue officielle. L'occultation de la communauté tamoul (pourtant représentée par un parti politique à cette époque, le "Tamil Arasu Kachchi") par la reconnaissance unique de la langue cingalaise a fait monté le sentiment nationaliste de la communauté tamoul et les premiers affrontements ont débutés.
Depuis les années cinquante jusqu'aux années soixante-dix des affrontements ont lieu entre les deux ethnies présentes sur l'île. En 1977, une modification de la loi sur la langue officielle fait de la langue tamoul une langue officielle. Cette loi arrive trop tard et une guerre civile éclate entre le gouvernement central et l'organisation des Tigres Tamouls de libération de l'Eelam Tamoul (Liberation Tigers of the Tamoul Eelam, L.T.T.E.), cette guerre prend de l'ampleur à compter de 1983.
Cette guerre a causé la mort de plus de 100 000 personnes depuis 1972. Ce conflit a connu une trêve entre 2002 et 2005, mais les affrontements et les attentats ont repris depuis la fin 2005. Les nouveaux affrontements entre le Gouvernement et le L.T.T.E sont devenus de plus en plus importants depuis Aout 2007 et encore plus aujourd’hui. Cette guerre a permi la libération du nord-est de l’île qui était un important bastion des L.T.T.E.

En ce moment, l’armée gouvernementale avance dans les provinces du Nord-Ouest et ce dirige vers "Killinochchi" et "Mullaitivu», les deux villes les plus importantes de la région qui sont aussi des places fortes des troupes du L.T.T.E. Cette organisation, reconnue officiellement par l’U.E. en tant qu’organisation terroriste, a été la premiere a utiliser les bombes humaines et leur action terroriste a pris de l’ampleur tout au long du conflit.
Les récentes libérations de villes anciennement détenues par les L.T.T.E et les témoignages des habitants sur place ainsi que ceux qui ont réussi à sortir des territoires détenus par les troupes du LTTE ont permis de montrer les exactions commises par l’organisation. On peut ainsi citer des enlèvements d’enfants et d’adultes pour gonfler les rangs des troupes, du travail forcé, de la torture infligée à ceux qui refusent de rejoindre les rangs du L.T.T.E, la raquette des familles et des entreprises, etc.
Moi qui suis né au Sri Lanka mais qui ai grandi en France, je pense que ce conflit a pris un tournant aujourd’hui…. Le gouvernement utilise la méthode du gros bourrin au lieu de la méthode diplomatique, mais cette décision est assez compréhensible dans le sens ou des discussions ont été menées depuis prés de 10ans (avant la trêve et pendant) avec l’aide de médiateurs internationaux et n’ont abouties à rien, aucun des deux partis ne voulant faire de compromis. Les contacts entre le gouvernement et l’organisation terroriste L.T.T.E n’ont jamais repris depuis la fin de la trêve.
Je n’y vais que 1 mois dans l’année mais grâce à internet je reste informé sur l’actualité du pays durant le reste du temps. La population sur place, du moins les classes moyennes et la bourgeoisie, sont d’accord avec cette guerre et soutiennent le gouvernement. Dans les villages, la population pensait plus au travaille qu’il y a faire dans les champs avant l’arrivé de la saison des pluies qu’à ces élections.
Ce soutien a d’ailleurs été confirmé par la large victoire de la coalision gouvernementale (il n’y a pas de gauche ou de droite dans le paysage politique sri-lankais, mais si on regarde les différentes reformes le gouvernement en place correspond de notre point de vu a la droite) durant les élections cantonales qui ont eu lui quand j’y étais. Plusieurs incident (un candidat blessé par un jet de pierre, un autre a été bléssé par balle, des affrontements ont eu lieu pendant plusieurs meeting, la maison d’un ami du candidat le plus important a été brulé, etc.) ont eu lieu mais apparemment, d’après les gens a qui j’ai parlé, ces élections on été plutôt calme !!
Un autre problème amené par l’essor de la guerre (du moine c’est ce que je pence) est l’inflation. Elle est aujourd’hui a 28.2% (source : www.lankabusinessonline.com ) et continu d’augmenter. Pour avoir une grandeure d’idée, la France a atteind les 3.3% en juin et a battu le record de juillet 1991.

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Ravid 11 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte