Magazine

Vidéo interactive : coté jeux/coté pub

Publié le 02 septembre 2008 par Naya

Vidéo interactive : coté jeux/coté pubLes jeux vidéo ont toujours été avant gardiste en matière d’interfaçage et d’ergonomie intéractive. Il n’est pas étonnant de voir aujourd’hui que bon nombres de ces codes sont réintégrés dans les échanges d’information et de communication numérique actuel. Dernier en date, les Quick Time Event, que Youtube réintroduit d’une certaine façon avec les annotations hypertextuelles. Bienvenues dans les vidéo dont VOUS êtes le héro.

Un exemple avec cette pub de chez Samsung, dont la réalisation est allègrement pompée sur la pub Nike de Guy Ritchie.

Les Quick Time Event, un peu plus explicitement, c’est une méthode de gameplay utilisée dans les jeux vidéo pour déclencher une séquence de plusieurs actions. J’appuie sur mon bouton avec mon gros pouce, et Nico Bellic prend une grand-mère sur son dos et l’aide à traverser.
Shenmue de Sega est le premier a avoir incorporé ce concept…en 1999. Aujourd’hui, deux éditeurs français en vogue en intègrent à outrance, Ubisoft et QuanticDream.

Seulement voilà, y’a “le bon et le mauvais chasseur (…)“, le bon c’est Quantic Dream qui a compris que ça amplifiait la narraction (voir l’expérience vidéoludique FahrenheitJeux), alors que chez Ubisoft , ça a tendance a déservir leurs jeux orientés Action (Prince of Persia / Beyond G&EJeux) car ces actions/séquences désynchronisent les enchainements et frustrent le joueur.

Si le tempo ergonomique pouvait se profiler en fonction des émotions du joueurs, l’intéractivité vidéoludique en serait décuplée. D’après les impressions rapportées sur le site Gamepro suite de la conférence de David Cage (Heavy Rain,2009) peut être aura-ton droit de gouter à ça.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Naya 45 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte