Magazine Côté Femmes

Les hommes préfèrent-ils toujours les blondes ?

Publié le 02 septembre 2008 par Comeinmyworld

Au fil de mes promenades CimWorldiennes cet été, je me suis aperçue, que les blondes sont loin d’être majoritaires sur notre 3D. Bizarre ça.

D’où la question existentielle : Les hommes préfèrent-ils toujours les blondes ?

Oui mon Capitaine!

Aussi sûr que le soleil se lève à l’est et se couche à l’ouest, il est une vérité immuable, profondément ancrée dans la mythologie de nos sociétés occidentales: les hommes préfèrent les blondes… enfin normalement…

Subtile alliance d’innocence supposée, se rf Vierge Marie, et de perfidie fantasmée, se rf Sharon Stone, la blonde incarne l’idéal masculin par excellence.

Qu’importe les moqueries ressassées, les blondes sont fatales, futées (si !) et sont partout à la télé. Si ça, c’est pas une preuve !

Et oui, la blonde squatte le paysage audiovisuel français, et sa suprématie cathodique s’est tout récemment renforcée avec la nouvelle papesse du 20h.

L’affaire ne date pas d’hier, d’ailleurs. Figurez-vous qu’en plein cœur de l’ère glaciaire, les hommes des cavernes avaient déjà un net penchant pour la blonde en pagne d’ours.

Pourtant, nos avatars doivent suivre la mode, vu que l’enquête réalisée par l’Institut Ipsos, sur l’année 2007, conclue que 56% des hommes feraient de la brunette leur plat favori. La proportion s’élève jusqu’à 60%, chez les moins de 35 ans.

Mais qu’est ce qu’il s’est donc passé entre l’ère glaciaire et 2007 ?!? Comment les blondes ont-elles été reléguées aux oubliettes de la « sexy attitude » ?

Apparemment, on vit sur les séquelles de la vague latina du début du siècle… En plus, les JO ont remis le duo teint d’albâtre-cheveux d’ébène à l’ordre du jour…. Autant dire que les suédoises sont foutues.

En tout cas le légendaire sex-appeal blond est taclé en touche et les filles de Come in my World adoptent le brun pour faire mouche.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :