Magazine Cyclisme

Tour d'espagne : deux chutes et deux favoris en moins

Publié le 02 septembre 2008 par Cyclisman

La 4e étape du Tour d'Espagne s'est soldée par la victoire, au sprint, de Daniele Bennati. L'italien, porteur du maillot de oro, conserve donc sa tunique et augmente de plus son avance, grâce aux deux secondes qu'il a repris lors du premier sprint de bonification.
C'étais donc une journée parfaite pour Bennati, mais cela a été le cas pour tout le monde. Une première chute, à 8km de l'arrivée, met à terre un (autre) italien, décidement malchanceux (son mois de Juillet avait été catastrophique) : Damiano Cunego. Une deuxième, à cette fois 100 mètres de la pancarte des 3 km du but (du coup, les retardés sont pris en compte pour le général), désorganise bon nombre de coureurs, et la victoire ne se joue qu'entre un groupe de coureurs assez restreints.
Dès la ligne franchie par Bennati, la victoire du coureur de la Liquigas est mis de côté, et l'on se concentre sur les deux chutes : certains favoris ont-ils été impliqués ? C'est la grande question que l'on se pose...et la réponse est oui. Mis à part Cunego (qui perd 2'16"), un autre favori voit ses ambitions s'envoler : il s'agit d'Andreas Klöden, qui passera la ligne 4'12" après Bennati ! Autant dire que pour le général, on peut l'oublier...

Alejandro Valverde (qui s'est disputé toute la journée les bonifications avec Contador et Bennati, prenant au final 2 secondes), fort heureusement, n'a pas chuté (du moins, je n'en ai pas eu l'écho) - il a simplement perdu 19" dans les cassures qui ont suivi les chutes, tout comme Sastre, Contador et Leipheimer, les (désormais) autres trois grands favoris. Parmis les outsiders, Gesink a perdu 42", mais Popovych et Anton réalisent une bonne opération en ne perdant que 7", soit 12" de moins que les quatre grands favoris.
A noter -et c'est important- que Sastre, même s'il n'a pas perdu plus de temps que Valverde and co, est tombé dans la 2e chute et à passer la ligne une partie du bras ensanglanté. Il semblerait cependant que ses blessures ne soient que superficielles - on verra si cela se confirme dans le chrono de mercredi !

Demain se disputera en effet la première étape importante de ce Tour d'Espagne : un contre-la-montre individuel, le premier de l'épreuve et surtout l'unique favorisant les rouleurs (le second sera en effet en côte) ! Après les 40 km d'effort, on pourra se faire une idée sur les possibles ambitions de Valverde (qui part à 16h54) pour le général. Sachant en effet qu'il perd la majorité de son temps dans les chronos (plats), toute la question sera de deviner si le temps qu'il perdra demain pourra être récupérer ensuite en montagne.
Pour vous donner une idée, s'il perd plus de 2'30" sur ses rivaux, je crois très sincèrement qu'il pourra laisser de côté le classement général ; il y aura par contre plus débat s'il en perd 1'30" et plus. Enfin, s'il perd moins de 1'30", je ne peux malheureusement quand même pas assurer que Valverde puisse etre en mesure de jouer le général : il faudra encore attendre les deux étapes pyrénéenes, ce week-end, pour pouvoir annoncer cela. Ou non.

Classement 4ème étape :

1. Daniele Bennati (ITA, Liquigas) les 170,3 km en 4h27'54"
2. Tom Boonen (BEL, Quick Step) m.t.
3. Koldo Fernandez (ESP, Euskaltel-Euskadi) m.t.
4. Danilo Napolitano (ITA, Lampre) m.t.
5. Erik Zabel (ALL, Team Milram) m.t.
6. Greg Van Avermaet (BEL, Silence-Lotto) m.t.
7. Wouter Weylandt (BEL, Quick Step) m.t.
8. Davide Vigano (ITA, Quick Step) m.t.
9. Nicolas Roche (IRL, Crédit Agricole) à 3 sec.
10. Sylvain Chavanel (FRA, Cofidis) m.t.
...
41. Alejandro Valverde (ESP, Caisse d'Epargne) à 19 sec.

Classement général :

1. Daniele Bennati (ITA, Liquigas) en 13h23'57"
2. Tom Boonen (BEL, Quick Step) à 22 sec.
3. Alejandro Valverde (ESP, Caisse d'Epargne) à 48 sec.
4. Erik Zabel (ALL, Team Milram) à 51 sec.
5. Igor Anton (ESP, Euskaltel-Euskadi) à 59 sec.
6. Juan-Manuel Garate (ESP, Quick Step) à 1'01"
7. Alessandro Ballan (ITA, Lampre) à 1'02"
8. Greg Van Avermaet (BEL, Silence-Lotto) à 1'04"
9. Juan-Antonio Flecha (ESP, Rabobank) m.t.
10. Egoi Martinez (ESP, Euskaltel-Euskadi) à 1'05"

A noter que Valverde perd son leadership au classement par points et portera demain son maillot habituel (sans toutefois les couleurs espagnoles, puisque dans un chrono, c'est le champion national contre-la-montre, et uniquement lui, qui porte le maillot de son pays - à savoir Luis Leon Sanchez pour l'Espagne).

Tour d'espagne : deux chutes et deux favoris en moins

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Cyclisman 14 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines