Magazine Culture

Prison Break [4x o1]

Publié le 02 septembre 2008 par Lulla

dnes_v2_pbreak_mini_ban

Scylla / 6.1oo.ooo tlsp

dnes_v2_poll_stars3

vlcsnap_98431

   Quelle joie que d`avoir en guise d`apéritif de cette nouvelle saison 2oo8-2oo9 qui commence, Prison Break ! La crême de la crême des séries du moment ! Ok, j`arrête. J`aurais franchement préféré commencer la saison sur quelque chose de plus consistant. Mais on ne choisit pas ... Vous remarquerez cependant que j`ai accordé 3 étoiles à cet épisode. Il y a là l`indulgence des débuts, ça n`est jamais facile d`essuyer les plâtres, et puis une bonne fois pour toutes, je voulais rappeler que malgré toutes les vacheries que je peux dire sur la série depuis deux ans, si je suis toujours là à la suivre, ce n`est pas par masochisme mais bien parce qu`au fond, j`y trouve mon compte. Il y a les séries qui émeuvent, celles qui font réfléchir, celles qui font dormir et celles qui font juste passer un bon moment, sans prise de tête aucune. Prison Break fait parti de celles-là. Mais le problème qui subsistera advitam eternam, c`est que la première saison était excellente et que cet excellence n`est jamais revenu. Je ne peux m`empêcher de penser aux premiers épisodes, à cette tension qui me faisait me ronger les ongles dans la pénombre de ma chambre d`étudiant chaque mardi soir et à la pause aussi, entre les deux parties de la première saison, qui était insoutenable ! On est bien loin de tout ça maintenant.

   Les scénaristes avaient deux choix : soit ils continuaient à s`embourber dans des storylines inintéressantes et incompréhensibles de par leur absurdité, soit ils faisaient en sorte de rêgler les choses partiellement pour passer à autre chose. La deuxième solution a été adoptée et rien que ça, c`est déjà satisfaisant. Si la fameuse "Company" et tout le mystère qui l`entoure sont toujours au centre de l`intrigue, certains protagonistes ont été priés de quitter les lieux, et plus vite que ça ! Ainsi, très tôt dans l`épisode, ce salopard de menteur de Whistler se fait exploser la tête inopinément. Et comme une bonne nouvelle n`arrive jamais seule, Gretchen est également remerciée pour ses bons et loyaux services. Cependant, je me méfie. On le sait avec Sara, un mort dans Prison Break peut refaire surface à tout moment. Il suffit simplement d`oser ! Etant donné que l`on a pas vu clairement Gretchen se faire éclater la cervelle, rien ne dit qu`elle est vraiment morte. Elle a peut-être réussi à négocier avec le nouveau méchant monsieur tout noir tout en noir ! Moyennant une pipe et quelques dollars, je suis sûr qu`elle peut s`en sortir. Et puis comme l`actrice est sur l`affiche promotionnelle de la saison, contrairement à Whistler, ça devient presuqe une évidence ... Puis c`est pas comme s`il y avait actuellement seulement deux personnages féminins récurrents dans la série ! Ah oui, on en profite aussi pour éjecter Sofia sans explication. Bref, tabula rasa. On écarte les personnages gênants pour se concentrer sur les autres, les "historiques", et tant pis si la moitié d`entre eux sont de gros boulets.

   Après "Sona", le mot à la mode la saison passée, place à "Scylla", le nouveau mot qu`il faut essayer de placer partout. Que significo ? Eh bien c`est le nom que l`on donne au petit livre bleu qui a tant voyagé la saison dernière, passant d`une poche à une autre, et qui semble très très important pour la Company. Ce què il referme ? On ne le sait toujours pas et on est probablement pas prêt de le savoir ! Espérond que son contenu soit vraiment énorme ... La première mission de la bande à Scofield sera donc de retrouver Scylla, qui se trouve dans la poche de ce cher T.Bag. Et pour cela, il faut bien s`y mettre à dix. Mahone, Bellick, Sucre, Lincoln et même la femme sans tête font donc partis de l`aventure ! Discrétion assurée dans les rues de L.A. Le gros souci c`est qu`ils ont un grand méchant à leur trousse. On ne savait pas le mari de Bailey de Grey`s aussi méchant ! Ca change un peu ce pauvre Cress Williams. Parmi les soutiens de Michael : Michael Rappaport ! Je n`ai pas encore retenu le nom de son personnage mais d`avance, je ne l`aime pas. Pourquoi  Parce que cet acteur au visage porcin me déplaît fortement. Un mauvais souvenir de Boston Public où il jouait un raté. De nouvelles recrues donc, pas franchement prometteuses ni charismatiques.

   Evidemment, il est impossible de ne pas évoquer le retour de Sara, alias Marie Antoinette. Depuis le temps que l`on sait qu`elle va revenir, on s`est fait à l`idée. Ainsi, le fait que cet abruti de Lincoln n`ait pas reconnu sa tête quand on lui a mis sous les yeux passe presque comme une lettre à la Poste ! Rebondissement complêtement ridicule mais nécessaire pour redonner un soupçon d`intérêt à la série. Les retrouvailles entre Michael et Sara sont rapides et vides d`émotion. La série n`a jamais su négocier correctement ce type de scène sensée être déchirante. Les acteurs n`y croient pas plus que nous alors forcément ... Après des mois et des mois, ils n`ont toujours pas fait l`amour. Ou alors tout habillé puisque Michael ne se rend même pas compte que Sara a le dos ravagé, témoignagne des tortures atroces dont elle a été la victime. S`ils avaient fait l`amour, j`ose espérer que ce bougre d`âne aurait vu ces traces. Ca dépend aussi de la position dans laquelle ils étaient me direz-vous ... Enfin bref, peu importe. Ca ne nous regarde pas ! Et en parlant de corps ravagé, notons que les scénaristes ont trouvé une astuce pour permettre à Wentworth Miller de ne plus avoir à s`habiller avec une polaire même sous 35 degrés : il se fait retirer son tatouage. Ce genre d`intervention, en plus d`être horriblement douloureuse, ne doit pas se faire en deux heures mais on tente quand même de nous le faire croire.


Bilan // Rien de mieux que de faire un peu de ménage pour commencer une nouvelle saison sur de "nouvelles" bases. Comme souvent, Prison Break fait preuve d`une grande efficacité dans la rapidité et dans l`action. Les nouveaux personnages sont brièvement présentés tandis que d`autres font leurs adieux. On ne peut pas faire abstraction de certains éléments ridicules (le retour de Sara en tête) mais on passe tout de même un bon moment. Je continue de penser que c`est la saison de trop mais peut-être que le résultat ne sera pas si catastrophique !

dnesv2finarticleminibanpk8


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Lulla 626 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte