Magazine Sport

Enjeux paralympiques

Publié le 05 septembre 2008 par Marbor

Champion

Crédit photo : Christophe Libert/SXC

Moins d'un mois apres la fin des JO, voici les JP, les Jeux Paralympiques. Toujours a Pekin. En apparence, ces JP ont une portee planetaire: avec ses 150 pays, ses 470 epreuves, ses 6000 journalistes; ce serait la deuxieme competition internationale par la taille, devant le Mondial de football.

Loin d'etre une aimable rencontre pleine de fraternite, la competition presente les memes enjeux que son ainee. L'essentiel n'est pas de participer, mais bien de gagner. Ce sont d'ailleurs les memes pays que l'on retrouve en tete du tableau des medailles et, signe avant-coureur, la Chine etait premiere en 2004, devant la Grande-Bretagne... La France, avec 74 medailles, dont 18 en or, se classait alors 9eme. L'objectif officiel se situe dans les memes eaux, meme si on sait bien que les Chinois ont l'intention, et surement les moyens, de faire une razzia encore plus impressionnante que chez les valides. Tout en effet est question de moyens et de volonte politique. Il y a d'abord une tradition, specialement dans le monde anglo-saxon: en tete du tableau des medailles on trouve, outre le Chine, les quatre gros pays anglophones: Grande-Bretagne, USA, Australie et Canada - pays qui n'a que peu de resultats chez les valides. L'objectif est de montrer qu'on est un pays particulierement civilise et developpe, qui s'occupe de ceux qui souffre et lui offre l'egalite des chances.D'ailleurs les primes a la medailles seront les memes chre les Franais que pour les athletes valides.

Le handisport est d'abord une specialite de riches: les equipements sont rares et chers, les structures sportives rarement adaptees aux handicapes. Il faut aussi des athletes et quand on sait que 1% des handicapes pratiquent un sport en France, il est statistiquement difficile d'avoir beaucoup d'athletes du plus haut niveau. De ce point de vue, il est inevitable que la Chine soit la plus forte. Avec les athletes il faut aussi un encadrement technique. Celui-ci se developpe ...aises proposent une formation "sport et handicap".

Les derives connues dans le sport de haut niveau chez les valides se retrouvent aussi dans le handisport, et meme parfois decuplees, alors que les enjeux financiers sont reduits. Passons sur le dopage, qui ne presente ici aucune specificite. C'est la notion meme de handicap qui pose probleme. Chez les valides, certains sports ont necessite l'introduction de "categories", generalement de poids: halterophilie, boxe, judo et tous les sports de combat en general. Ce critere a ete etendu a l'aviron. Il en va de meme chez les handicapes, ce qui explique la multiplication des epreuves, en fonction du degre de handicap: tous les malvoyants ne sont pas aveugles etc. Il s'agissait en effet d'introduire une equite entre les participants, mais hormis dans quelques epreuves, celle-ci ne peut jamais etre atteinte: suivant le degre d'amputation ou de paralysie, les performances ne sont pas tout-a-fait les memes. Les JP d'Athenes ont meme connu un petit scandale: les basketteurs espagnols n'etaient pas des handicapes mentaux comme on le pretendait. Du coup ont ete retires de la competition les sourds et les handicapes mentaux. L'une des rares specialites ou l'equite est totale reste les courses en fauteuil.

A defaut de passer la nuit devant la television, la France mediatique ne manquera pas d'entonner chaque matin au reveil plusieurs cocoricos pour saluer nos medailles.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

LES COMMENTAIRES (1)

Par un fan de jux olympiques et paraolympique
posté le 10 septembre à 10:33
Signaler un abus

pourquoi ne pouvons pas avoir le resultat des medailles par un tableau comme les autres jeux je pense que les valeur ds athletes handicapés ont plus de merite que les autres

A propos de l’auteur


Marbor 4 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine