Magazine Internet

A la recherche d’un nouveau souffle

Publié le 05 septembre 2008 par Stephane Zibi

J’étais en train de rédiger des documents, de faire un peu le train train quotidien : mails, Facebook, Skype, proposition commerciale, Facebook, mails, Messenger, proposition commerciale, Facebook etc… et je repensais à la note sur le temps passé devant un ordinateur qui régulièrement semble être lue par quelques visiteurs si je regarde certaines statistiques de ce blog.

Je repensais également à des discussions lors de dîners avec des amis bien trentenaires comme moi et je constate en associant ces deux choses que nous avons peut être besoin aujourd’hui de respirer ou en tout cas de se remettre un peu en question.

En effet en commençant à travailler en 1995 au milieu de consultants des grands groupes de consulting qui déténaient les plus gros budgets sur Internet (pour ma part ils venaient d’IBM), j’arrivais dans un monde certes moins réactifs et équipés qu’aujourd’hui où les mails reçus quotidiennement pouvaient se compter sur les doigts d’une main (je me souviens que je gardais même les premiers spams tellement j’étais content de recevoir des mails). Nous étions obligés de travailler et de produire des documents, de mettre en place des méthodes et des processus.

Nous passions nos journées d’une réunion à une autre, les ordres du jour se succédaient aux compte-rendus, les documents de points d’étape étaient fréquents, les plannings mis à jour toutes les 1/2 journées etc…c’était intense nous travaillions et produisions sans cesse de la matière.

Avec le temps, certes les responsabilités se sont accrues, notre temps donc pour produire entre autres pour des missions de conseil pour nos clients s’est réduit. La production dite de “matière” a donc baissé. La lassitude pouvant même parfois accentuer ces effets.

Bien sûr, je parle en mon nom mais je suis certain que d’autres lisant ceci auront cette impression. Il m’est souvent arrivé de penser ces 2 dernières années en voyant une demande arrivée sur une demande : “à quoi ce projet peut bien ressembler ?” (ou comment faire du copier/coller sans que cela se voit) ou bien “à qui je vais demander de me faire cela ?”. A la finale un sursaut me faisait revenir à des pensées plus louables mais cette paresse est tout de même étrange vu la grandeur des projets que nous avons en ce moment.

Ces jours-ci où je remonte une agence (je vous en parlerai probablement très bientôt) toute mon énergie est concentrée dans les détails de ce montage et je retrouve un peu l’énergie que j’avais il y a quelques années.

Cette recherche de nouveautés est synonyme de nouveau souffle et permet donc d’échapper à ce cycle qui je l’espère sera long maintenant pour moi.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Stephane Zibi 24 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog

Magazines