Magazine Humour

Je me suis fait berner - Arnaque 1 : 1,8€

Publié le 05 septembre 2008 par Benoit B.
Berned

Les arnaques j'ai toujours trouvé ça chouette (voir même hiboux), surtout quand celles-ci arrivent aux autres. Ça me permet de facilement assouvir mes penchants sadique et narcissico-mégalomaniaque à grand coup de "Mouhahahaha bien fait", "Lol, nooz ! Pwn3d !" et autres "Ca n'aurait jamais pu m'arriver je suis bien trop intelligent, fort, rapide, sexy dans mon petit corps musclé pour tomber dans le panneau " ! Malheureusement, il parait que "Ca n'arrive pas qu'aux autres" et apparemment c'est vrai puisque malgré ma supériorité intellectuelle et esthétique *BAFFE* "Rhâ arrête de répéter ça vieux WouiWouik !! On sait tous que ton bagage intellectuel n'a pas besoin de porteurs et que tu es aussi moche que Zombie Mickael Jackson qui se serait pris un mur alors arrêEEEETTE!!" °° ! oO ! --' ! T_T ! Espèce de vils de lumière ... (pardon) ! Bon, je disais donc que, malgré ma *très vite* supériorité intellectuelle et esthétique, je me suis déjà fais berner plusieurs fois tel le premier IRL Noob venu, et ça, c'est moche !
Les quelques arnaques que je me suis pris dans la face sont, à postériori, relativement amusantes et "instructives" (je précise à postériori parce que sur le coup ma réaction était plutôt "Rhâ les fennecs des plaines !! Les chacaux des prairies !! Les loutres de haute montagne !! Ils m'ont bien eu T__T !!") c'est pourquoi j'ai décidé de vous en parler dans une série de billets sur le thème du bernage. Et aujourd'hui c'est :
Champignon -------------------- 1,8€ ? --------------------
Cette histoire commence un jour ou, prenant mon courage à deux mains, je suis sorti... DEHORS, là ou l'air sent mauvais le frais et ou la lumière brûle la peau, afin de me rendre dans un supermarché (le super héros des étals !) pour acheter de quoi survivre (pizza, pâtes, pizza, pâtes et pâtes à la pizza) ! Après avoir manqué de faire deux overdoses de photons j'arrive en vue de mon objectif, l'entrée du magasin, vers laquelle je me dirige tête baissée *Rhâ, vite, un lieu clôt !!*. Grave erreur car, profitant de mon manque d'attention un jeune (enfin plus jeune que moi disons) m'interpelle alors, probablement attiré par ma tronche de niais qui donne l'impression que je hurle "Arnaquez moi, j'aime ça".
En temps normal je n'aime pas parler aux jeunes (ni aux vieux d'ailleurs) mais alors que j'allais l'ignorer comme une raclure je me suis souvenu d'un fait important "Merde c'est vrai ! Les jeunes ça joue aux Jeux Vidéo qui rendent foufou dans la tête, si ça se trouve ce mec est un ultraviolent" alors pour éviter de le contrarier j'ai accepter de lui adresser la parole :
  • Jeune : "Bonjour, comment allez vous ?"

  • Moi : *Grmblll* "Bien" ! Omagad, il va me cogner c'est sûr !

  • "Alors vous voyez je fais partie de l'association "2 Mal Fêteurs" qui cherche à aider les jeunes victime de la lèpre cancereuse du sida sexuel, pour cela je participe à une collecte de fond qui permettra d'acheter de l'équipement pour soulager les douleurs de ces petits qui souffrent fort dedans leurs petits corps. Mais au fait cher M. vous n'avez rien contre les petites victimes du choléra diabétique de la mucovisidose au moins ?"

  • "Euh bah euh" répond-je hésitant, ne pouvant décemment pas lui avouer qu'étant une radasse de bidet doublé d'un sadique ces petits enfants pouvaient bien mourir noyés dans le vomi d'un phacochère en overdose de crack que ça ne m'émotionnerait même pas. J'ai donc répondu "Bien sur que non, j'adore les petits lépreux de la gale bubonique" avec un grand sourire aussi faux que l'outil de travail de la mort (oui ça n'a rien à voir).

  • "Oh, c'est tip top cool groovy ! Du coup je suppose que vous allez bien vouloir m'aider dans ma quête pour les sauver" Me répond-il en tournant son visage en direction de l'horizon et en faisant pleurer ses yeux ! "Vous voyez je vend des paquets de nougat et l'argent de la vente revient à l'association qui aide les petits miséreux. En plus c'est cool le nougat, ça colle aux dents et ça fait des caries. Alors, seriez vous prêt à m'acheter un paquet de nougats, vous qui semblez tant concerné par les miséreux de la planète ?"

  • "Euh bin ouais, pourquoi pas, c'est combien ?"

  • "Un Huit !" (note : 1,8 prononcé sans la virgule, c'est un détail important)

  • Comprenant 1,8€ et trouvant cela pas trop cher pour sauver le monde je fouille dans mon portefeuille et lui tend 2€ en déclarant, pour la jouer bon prince qui se la pète, "Tu peux garder la monnaie". Le gars empoche alors l'argent avant de penser à me dire ...

  • "Ah ah ah, lol, suis je sot, on s'est probablement mal compris, la barre de nougat ne coute pas 1,8€ mais 8€, un paquet...8€ ... Un Huit !" Me dit il prouvant au passage ses dires en me montrant le prix imprimé en tout petit sur le nougat.

  • N'ayant pas assez de pognon je lui répond : "Hum, j'ai pas assez de sous mais c'est pas grave garde les 2€ je prend pas le nougat"
  • "Ok, pas grave, merci quand même"

A ce moment là je n'en était pas encore conscient mais je venais de me faire méchamment berner !
Berned

"Comment ça ? Tu ne t'es pas fait berner tu as juste donné des sous à un mec qui fait une collecte de fond, ça se voit tous les jours !" Effectivement cela ressemble au premier abord à une collecte normale c'est ce qui rend "furtif" cette arnaque car, en réalité, la seule association donc ce mec s'occupait est l'association de loi 1901 "T.P.M.G." (Tout Pour Ma Gueule), et ça c'est pabô.
L'ensemble de cette arnaque (que je détaillerais plus loin) repose sur un concept de base de la manipulation mentale, la théorie de l'engagement/ de l'escalier, et sur une tromperie volontaire de langage. Mais au fait qu'est ce donc que cette la théorie de l'engagement/ de l'escalier ? C'est très simple, cette théorie explique que l'on peut demander "facilement" beaucoup de choses à une personne pour peu quelle soit préparée à cette demande par paliers successifs. En clair cela signifie qu'il est bien plus efficace de demander peu de chose puis un peu plus puis encore un peu plus etc... que de demander brutalement beaucoup à quelqu'un. Comme rien ne vaut un schéma pourri pour expliquer les choses on peut représenter cela comme suit :
Berned

Bien entendu cette technique de l'engagement/escalier ne fonctionne pas à tout les coups, elle permet "juste" d'augmenter considérablement les chances d'acceptation d'une demande. Il a ainsi été prouvé que si l'on demande 1€ à quelqu'un dans la rue seulement 10% donneront l'argent contre 70% si on leur demande au préalable l'heure ! Car donner l'heure et déjà considéré inconsciemment comme un premier palier, comme un premier engagement qui va rendre le palier suivant plus "acceptable". Moralité : Ne donnez jamais l'heure oO !!
Bon, je vais éviter de trop détailler sur le thème de la manipulation mentale j'en parlerais plus longuement dans un prochain billet (ou pas). Maintenant, connaissant ce concept d'engagement/escalier il devient plus simple de comprendre la démarche de l'arnaque qui se déroule comme suit :
  • L'arnaqueur commence son speech sur les pauvres cancereux avant de poser une question du style "Est ce que vous trouvez que la guerre c'est nul et qu'on devrait tous vivre heureux avec les petits oiseaux ??" à laquelle on ne peut répondre que par "Oui". Ce Oui est un premier engagement, une première marche car en disant cela on commence déjà à "cautionner la cause des petites victime de l'ébola dypthérique du tétanos"

  • L'étape suivante, la plus tordue, consiste à volontairement déformer la valeur du paquet de nougat, tout en donnant l'impression que c'est un accident, afin que celui ci ne paraisse pas trop cher. Le fait de dire "Un Huit" et pas "Un paquet c'est huit euros" créé ainsi une nouvelle marche à l'escalier qui mène aux 8€. 1.8€ étant une somme peu élevé il y a de grande chance que l'arnaquer donne les sous.

  • Une fois la thune empochée l'arnaqueur annonce alors la "vraie" valeur du nougat, preuve à l'appuie. Ayant déjà donné 2€ la "victime" qui se sent en faut de n'avoir pas bien compris la somme véritable va alors trouver acceptable de donner 6€ de plus. La dernière marche est franchie !
Dans mon cas si je ne suis pas allé jusqu'à 8 euros c'est uniquement parce que je n'avais pas assez de liquide, si ça avait été le cas l'arnaqueur aurait eu son pognon, c'est fort. Cette technique marche apparemment très bien puisque j'ai discrètement observé le vil après avoir pris conscience de mettre fait roulé et il a empoché pas mal d'argent sans beaucoup d'effort tellement sa technique était bien rodée. A noter également que même en connaissant "bien" les principes de la manipulation mentale il est très difficile de ne pas se faire arnaquer car dans le feu de l'action on oublie d'analyser ce qui est en train de nous arriver, c'est juste à tête reposé que l'on peut prendre conscience de la supercherie.
Berned

Enfin bref, cette arnaque relativement "subtile" et tordue qui m'a permis de faire un billet valait bien que j'y perde 2 € ! "Queuah, un billet sur Nioutaik qui vaut deux, euros ! Mais mais mais, c'est l'infini fois plus que les billets habituels !!"


Voilà, c'était le premier billet d'une petite série sur les arnaques et les manipulations, j'espère que vous aurez trouvé cela intéressant ou du moins amusant parce que si ce n'est pas le cas j'aurais paumé des sous pour rien :'(
Berned

Ah, j'oubliais, pas de billet ce week-end (encore), cette fois j'ai mis la main sur le jeu "Persona 3" donc à moi deux jours de nolifisme, j'adore \o/ !

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Benoit B. 13656 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines