Magazine Société

L'Europe est servile et le restera

Publié le 06 septembre 2008 par Edgar @edgarpoe
L'affaire géorgienne a fait monter les débats autour d'une défense européenne. Une tribune dans le Monde (Rénover le dialogue transatlantique), en juin 2008, éclaire les contours de ce que serait une défense "européenne". Elle est signée de Luis Amado, Bernard Kouchner et Miguel Moratinos, trois ministres "socialistes" ou ex-socialistes, qui appellent à une "rénovation" du dialogue transatlantique. Leur point consacré à la défense est une véritable offre de service adressée aux Etats-Unis : "Construire un véritable pilier européen de sécurité et de défense. Une politique européenne de sécurité et de défense plus robuste est dans l'intérêt aussi bien de l'Union que des Etats-Unis dans le cadre du système de sécurité et de défense atlantique. Une défense européenne est indispensable à une alliance efficace, et les Américains eux-mêmes nous encouragent dans cette voie. Les Européens devront assurer toute leur part dans la responsabilité globale de maintien de la sécurité et de la stabilité internationales. A condition qu'ils acceptent d'en payer le prix." Il ne faut pas se leurrer : il n'y aura jamais de défense européenne. Il n'y aurait qu'un pilier européen de la défense atlantique. Le pilier sera européen, le temple restera américain.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Edgar 4429 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine