Magazine

RIM : Ontario, la ville du BlackBerry !

Publié le 06 septembre 2008 par Formatio
Après des années de cavalier seul à servir une clientèle de CSP ++ qui ne choisissent pas eux-mêmes leur téléphone, le BlackBerry doit faire face à une concurrence accrue. Avec en embuscade Apple et son généralissime Steve Jobs, dont les rêves de conquête napoléonienne pour l’iPhone risquent de contrarier les plans des stratèges de Waterloo. Ou l’inverse. D’où l’accent mis ces derniers mois sur des modèles plus stylés -tel le nouveau Bold -, afin d’attirer les futurs clients sur un plan ludique et plus seulement professionnel. «Nous savons où nous allons», assurait en juillet Jim Balsillie après que l’action eut chuté de 31 % le mois même où Apple sortait son nouvel iPhone. Si personne n’en parle à Waterloo, il se murmure que RIM prépare à son tour un BlackBerry 100 % tactile. Ses ingénieurs l’auraient surnommé l’AK. Apple killer. Waterloo, une victoire signée BlackBerry - Après la crise des industries traditionnelles et avant l’avènement d’Internet, rien ne laissait présager une telle embellie technologique dans cette morne plaine du Canada . Visite chez le pionnier de la messagerie mobile.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Formatio 3427 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte