Magazine

Pour aller contre les idées reçues

Publié le 06 septembre 2008 par Likefia

Je ne sais pas pour vous, mais personnellement il y a des idées reçues qui me hérissent le poil.

Prenons le cas des enfants battus : il est admis qu'ils battront aussi leurs enfants et que si en plus ils sont passés pas la DASS, ils finiront en prison.

Laissez-moi vous raconter une petite histoire :

Deux personnes se rencontrent, se plaisent, se marient, font un enfant. Comme il arrive parfois, ils divorcent. Madame obtient la garde de son fils car le père est devenu alcoolique.

Le fils en visite chez son père tous les 15 jours est taciturne, il chouine pour un oui et pour un non et semble se renfermer de plus en plus sur lui même. Un jour qu'il prend son bain avec sa cousine du même âge (à peu prés 5 ans), sa tante constate des marques de coups sur son corps. Elle prévient le père, qui n'agit pas trop (merci l'alcool) et la tante décide de prendre les choses en main. Courrier à la DASS qui lui signale qu'une enquête est déjà en cours à la demande de la maîtresse d'école et de quelques mamans voisines.

L'enquête révélera que ce petit garçon est battu régulièrement par son beau-père et en présence de sa mère qui ne bronche pas.

L'enfant est retiré provisoirement à sa mère et confié à la tante pour quelques jours. Cette dernière a déjà 2 grands garçons et pas la place d'avoir un 3eme enfant à moins de le faire dormir dans un placard ou sur le canapé.

Une place lui est trouvée dans une famille. Il s'y plaît et ses résultats scolaires remontent un peu. Au bout de longues années, l'administration décide de renvoyer le garçon devenu jeune ado chez sa mère. Il reste moins d'une semaine et contacte son éducateur pour retourner en famille. Demande acceptée, coup de bol, sa place est toujours libre. Il y reste jusqu'à ses 14 ans où on décide, à nouveau de le renvoyer chez sa mère et où il redemande de retourner en foyer. Demande acceptée de nouveau, pas de bol, sa place est prise. Il attendra un peu avant qu'on lui trouve une place à l'autre bout de la France.

Dans cette nouvelle famille, les enfants sont vite responsabilisés car il y a un ranch et il faut s'occuper des chevaux quotidiennement. Ceux qui le souhaitent peuvent apprendre à monter et devenir guide pour les touristes. Le petit gars a voulu monter, il est vite descendu pâle comme un linge. Cette famille accepte également de garder les enfants devenus majeurs s'ils souhaitent poursuivre leurs études (ce qui est rarement le cas des familles d'acceuil).

Bref, cela fait 3 ans qu'il est là-bas, 2 ans qu'il y apprend un métier et qu'il y finit ses études.

Il n'a jamais volé, tué, violé, torturé, écrasé la moindre la mouche. Il est la preuve vivante que la DASS ne crée pas que des monstres et je sais de quoi (et surtout de qui) je parle puisqu'il s'agit de mon petit frère qui a aujourd'hui 17 ans.

Bon anniversaire petit frère, garde le cap et rends-nous fiers de toi !


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Likefia Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte