Magazine France

RSA : intention louable mais imposture sur le financement.

Publié le 06 septembre 2008 par Dominique Lemoine @lemoinedo
Si 74% des français approuvent le principe même du RSA, 61% n’approuvent pas son mode de financement.
Côté social :
Ce dispositif est une allocation qui vise à la fois à remplacer des minima sociaux existants (comme le RMI et API) et à se substituer à des dispositifs d’intéressement de retour à l’emploi (comme la prime de retour à l’emploi (PRE) et la prime pour l’emploi (PPE)) dont l’efficacité a été à plusieurs reprises contestée.
Le RSA, c’est pour ceux qui ne travaillent pas un revenu minimum et pour ceux qui travaillent un complément de revenu. C’est donc un instrument "mixte", qui met fin aux cloisonnements entre dispositifs et qui supprime les trous dans le dispositif. Le RSA est à la fois un moyen de garantir que le retour au travail procure des revenus supplémentaires et un puissant instrument de lutte contre la pauvreté.
Le revenu de Solidarité active encourage le travail, facilite le retour à l’emploi, réduit le nombre de travailleurs pauvres. Il garantit que tout retour au travail donne lieu à une augmentation de revenu et que toute augmentation des revenus du travail se traduit par une vraie amélioration des ressources des familles.
Le financement
Le Revenu de Solidarité Active sera financé par une taxe assise sur les revenus du capital. Taxer le capital (les revenus locatifs, les placements et les assurances-vie) peut être vu comme une sorte de justice sociale.
C’est vrai, sauf que ce ne sont pas les plus riches qui paieront cette taxe car ils en seront exonérés par le paquet fiscal !
Ce sont donc encore les classes moyennes, qui sont pourtant déjà lourdement fiscalisées, qui seront assujetties à ce nouvel impôt !
Au moment où on constate que les retraites par répartition ne permettront plus de financer les retraites et que l’on incite les Français à capitaliser, ce type de taxe va venir amputer indéniablement les possibilités (et même l’intérêt) de capitalisation d’une grande partie de la population.
Alors oui, cette loi est une bonne chose au niveau social mais son mode de financement relève du bricolage et crée une nouvelle injustice en ne touchant pas les classes supérieures.
Dominique Lemoine

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • 5/ Rsa ou l'ecremage des Pauvres...

    issu de notre Dossier " En reponse au SarkoShow du 24/04 "issu du rapport de la Plate forme Française pour les Droits Économiques Sociaux et CulturelsMorceaux... Lire la suite

    Par  Torapamavoa Torapamavoa Nicolas
    FRANCE, POLITIQUE, SOCIÉTÉ
  • RSA, Hirsch est content de Sarkozy (et de lui même)

    Le syndrôme Robin des Bois inversé qui frappe ce gouvernement a donc été une nouvelle confirmé par les propos de Sarkozy lors de son monologue présidentiel. Lire la suite

    Par  Rebus
    FRANCE, POLITIQUE, SOCIÉTÉ
  • La Prime pour l'emploi au secours du RSA

    La décision de Nicolas Sarkozy de financer le Revenu social d'activité par les crédits alloués à la Prime pour l'emploi ne vient en rien corriger l'erreur... Lire la suite

    Par  Ghyamphy
    FRANCE, POLITIQUE, SOCIÉTÉ
  • RSA : Intervention de Laurent FABIUS à l'Assemblée

    Slovar dans son article "Prendre au pauvres pour donner à plus pauvres qu'eux" mettait l'accent sur la manière dont le gouvernement est en train de "mettre en... Lire la suite

    Par  Slovar
    FRANCE, POLITIQUE, SOCIÉTÉ
  • Faut il déshabiller la PPE pour habiller le RSA ?

    Lors de sa - si préparée et pourtant apparemment si peu fructueuse - intervention télévisée du 24 avril, notre président Sarkozy a annoncé que le Revenu de... Lire la suite

    Par  Dornbusch
    FRANCE, POLITIQUE, SOCIÉTÉ
  • pato'ch tape sur le RSA

    C’est un projet du gouvernement, mais il l’attaque. Le secrétaire général de l’UMP Patrick Devedjian a mis en garde aujourd’hui contre le risque de créer «une... Lire la suite

    Par  Torapamavoa Torapamavoa Nicolas
    FRANCE, POLITIQUE, SOCIÉTÉ
  • Hirsch a-t-il sauvé son RSA

    Hirsch a-t-il sauvé

    Jeudi 31 juillet, nous apprenions que les députés seraient convoqués une semaine plus tôt que prévu, le 22 septembre. Deux lois doivent être débattues très vite... Lire la suite

    Par  Juan
    FRANCE, HUMEUR, POLITIQUE, SOCIÉTÉ

A propos de l’auteur


Dominique Lemoine 164 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte