Magazine Politique

John McCain : le rebelle

Publié le 06 septembre 2008 par Exprimeo
L'opinion publique Américaine a besoin de simplicité. Il lui faut désormais choisir le mot qui résume le mieux chaque candidat. La minute de vérité approche. L'opinion Américaine est d'abord une machine à simplifier. A la fin de l'élection, il n'y a que trois questions qui comptent : * l'enjeu du vote, * le mot d'évocation du nom de chaque candidat, * l'adéquation entre ce pouvoir d'évocation et l'enjeu. Nixon fut le "fourbe" : efficace mais menteur donc détesté. Carter fut le "faible" : besogneux, malchanceux, trop innocent. Reagan fut le "cow boy" : paresseux, chanceux, aimé. Bush senior fut le "terne" : sérieux mais trop sérieux. Clinton fut le "séducteur" : menteur mais avec un tel talent. Bush junior risque de rester le "benet" : pas à la hauteur de la tâche en temps de crises. Pour McCain, l'enjeu est simple. Il doit être le rebelle contre Obama l'élitiste. C'est l'enjeu des prochains jours.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Exprimeo 5182 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines