Magazine Politique

La majorité de la…majorité hostile au mode de financement du RSA

Publié le 06 septembre 2008 par Gezale
Mariton est un député villepiniste. Il appartient quand même à la majorité parlementaire même s'il met pas mal de bémols sur la gamme sarkozyste. Samedi, à l'occasion des journées de l'UMP, il a déclaré « qu'une majorité de députés de la majorité était hostile au financement du RSA (revenu de solidarité active) par le biais d'une nouvelle taxe. »
Depuis que le président Sarkozy a tranché en faisant annoncer qu'une nouvelle taxe de 1,1 % pris sur les revenus du capital (le petit) financerait le RSA, une levée de boucliers a été constatée à gauche (c'est bien le moins) mais également à droite puisque le bouclier fiscal (pas plus de 50 % d'impôts à payer sur l'ensemble des revenus) allait permettre à nombre de personnes fortunées d'échapper à cette taxe et les parlementaires de la majorité (même Edouard Balladur est contre) n'ont pas envie de revivre les affres du paquet fiscal qui les suit comme leur ombre.
Les classes moyennes sont dans le colimateur du gouvernement. Les classes moyennes ce sont 60 % des Français et personne n'a vraiment besoin de se mettre à dos cette majorité de contribuables. Alors la machine à idées s'est mise en marche et Jean-Pierre Raffarin a proposé de créer une franchise qui ne taxerait que les Français les mieux dotés.
Ce dernier est en campagne pour la présidence du Sénat et s'il peut flatter ses futurs électeurs, ce serait toujours cela de gagner. Le message est clair : Fillon-Sarkozy-Hirsch vont devoir revoir leur copie.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Gezale 7308 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines