Magazine

Exauce-moi, très sarthois

Publié le 06 septembre 2008 par Irene

Paris, 6 septembre

Assise sur un banc, au jardin du Luxembourg, je songe à cette belle BD engloutie dans le TGV, entre Le Mans et Paris. C’est la dernière de Bihel & Makyo, Exauce-moi. Ma mère l’a fait dédicacée hier chez Bulle, une librairie du Vieux Mans, ce qui lui confère une valeur supplémentaire. Plus jeune, je lui avais fait dédicacer un Grimion Gant de cuir et un Jérôme K. Jérôme Bloche aux 24 heures du livre. Makyo vit dans la Sarthe, et ça se voit. Je suis mancelle et j’ai reconnu les ruelles magiques, parfaitement conservées, de celle qu’on nomme désormais la Cité Plantagenêt (plus chic que le Vieux Mans, probablement). Des petits bouts de la majestueuses cathédrale Saint-Julien, la rédaction de Ouest-France où je fus jadis stagiaire, l’Hôtel de France de La-Chartre-sur-le-Loir, un gros bourg du vignoble. Fait du hasard, les personnages d’Exauce-moi se retrouvent régulièrement dans un bistrot, Le Pineau d’Aunis. Rien d’étonnant à cela quand on est sarthois et amateur de vin. C’est un cépage singulier des coteaux-du-loir, au goût délicieusement poivré. C’est aussi le cépage d’X Noir, d’ailleurs. On raconte qu’il existait déjà à l’époque de Rabelais… J’ai beaucoup d’affection pour le petit vignoble sarthois, 120 hectares à tout casser, mais un grand blanc, le jasnières, cantonné sur deux communes, et de coquettes maisons de vigne. Dans le cadre de "Vignes, vins, randos", il y a un départ de randonnée (8 km) demain, à 9 h, depuis le joli panorama de Lhomme. Mettez le réveil à sonner !


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Irene 3 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog