Magazine Internet

Linkedin cultive la production de connaissance par l'intermediaire de groupes de discussion

Publié le 07 septembre 2008 par Verbal Kint
[LinkedIn]url:http://www.linkedin.com, le réseau sociaux aux 26 millions d'abonnés, pour lequel je n'ai jamais caché mon admiration a fait la une de la rentrée du Web 2.0 en proposant à ses utilisateurs de nouvelles fonctionnalités centrées autour de la production de connaissance. On connaissait déjà "[Linkedin Answers]url:http://www.linkedin.com/answers" permettant à tout membre de poser une question à sa communauté. On connaissait déjà "[LinkedIn Recommandations]url:http://www.linkedin.com/recommendations" permettant aux inscrits de recommander par l'intermédiaire d'un commentaire élogieux un collègue dont on aura particulièrement apprécié le travail, qui avait pour vocation d'apporter une touche humaine et personelle à l'interface du réseau. L'année passée, nous avons vu débarquer les photos accompagnant les profils des inscrits comme les pages d'entreprises, permettant de se renseigner rapidement sur le compte d'une firme comptant plusieurs employés sur le réseau...voici venir les "[Linkedin Groups]url:http://www.linkedin.com/groupsDirectory" dans leurs nouvelle version. New Sign in Denver Office Les "Linkedin Groups" sont avant tout des groupes répondant à leur fonction initiale : permettre à des membre de la communauté LinkedIn de se retrouver autour de points communs. Bien souvent, il s'agira d'écoles fréquentées, de cercles de spécialistes d'un domaine particulier, d'association caritatives, de participants à une réunion ou à un salon. Vous l'aurez compris, on ne retrouvera rien ici qui ne dévie de l'approche ultra-professionnelle du réseau.

Il existait une première version des groupes Linkedin, créés il y a de cela quelques années, qui permettait avant tout de faire partie d'une liste de diffusion, éventuellement de se retrouver sur des supports annexes tels que des sites, blogs ou autres médias, et de montrer son appartenance à ce réseau par l'intermédiaire d'un logo apposé au bas de son profil. Désormais LinkedIn se sert de ces connexions pour créer de la discussion, et donc de la connaissance, et donc de la valeur sur le marché en ajoutant une fonction d'échange aux forums.

Concrètement, chaque membre d'un groupe, après avoir été accepté au sein de celle-ci par l'administrateur, peut poster une question auprès des membres de celle-ci. Bref, une façon de ne plus s'exprimer à l'ensemble des membres du réseau LinkedIn sur de nombreux sujets, c'est le rôle de "LinkedIn Answers", mais de restreindre le champ aux membres d'une communauté. Une manière de concurrencer également les réseaux de type Ning, traditionnellement dévoué à une petite communauté, les espaces virtuels, les forums privés ou encore les blogs collaboratifs...ou de Viadeo, son principal concurrent en France.

Au quotidien, les groupes entrent dans l'univers de l'utilisateur : les nouveaux sujets et leurs réactions apparaissent dans le fil d'actualités composant la page d'accueil du service et dans les mails récapitulatifs quotidiens ou hebdomadaires envoyés directement à l'adresse email de l'utilisateur. La fonction discussion n'est dont plus une option mais devient le moteur du réseau social professionnel le plus utilisé mondialement.
Le blog de VerbalKint - www.verbalkint.net -

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Verbal Kint 8 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog

Magazine