Magazine

L'ami

Publié le 07 septembre 2008 par Aurore @aurore
L'AMI   La chaleur au loin s'en est allée Le froid continue de persisterLe soleil encore derrière les nuagesA grand peine ce matin de se leverSouffle murmuré sur nos rivagesEcume sur le sable chaud, balayée  Nos coeurs au bord de l'abîme Ne savent reconnaitre cette cîme.Oh mon doux printemps d'un lointainRéchauffe nos corps pour demainVoies  nos chants à l'unissonS'élevant en un même son. Ami dont le coeur pleure Des larmes de sang rougeDans notre jardin en fleurRegarde comme tout bouge ! Ouvre tes yeux fatiguésPénombre de ce crépusculeDu lendemain aux aguetsDe l'hiver qui recule.   L'aurore d'un beau matinPlaines et brumes du soirEnvelopperont tes chagrins De tous ces plus beaux espoirs Aurore- 2008 Il est des temps dans l'espace qui nous semble interminés...

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Aurore 472 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte