Magazine Humeur

Xavier Darcos, ministre de l’Educ-Nat mais aussi “chef de meute” UMP dans les lycées : “faut qu’ça saigne” !

Publié le 07 septembre 2008 par Kamizole

xavier-darcos-sarkozysme.1220795153.jpgA défaut de chanter vraiment juste (ce n’est quand même pas de ma faute s’il pleut beaucoup en ce moment, mais celle de Sarko qui fait pleurer le Bon Dieu, comme je l’ai démontré récemment) j’ai toujours des paroles de chansons qui me viennent à l’esprit. Je suis du genre à jouer “On connaît la chanson” à moi toute seule… mais le talent des acteurs du film de Resnais en moins !
Là, c’est Boris Vian “Les joyeux bouchers“… “Faut qu’ça saigne”…
Comme Viant parle autant des bouchers de La Villette que de l’armée, cela tombe à pic en ce moment avec les bruits de bottes de Nicolas Sarkozy qui s’allie sur son ami Bush pour aller “finir le (sale) travail” en Afghanistan…

Non pas lui, ni même ses grands dadais de rejetons mais les troufions français. Qui s’y font trouer la peau pour les intérêts des Ricains ! Un jour, il y aura à nouveau de sanglants attentats en France et nos illustres c… feront encore semblant de se demander pourquoi.

Notez qu’après force démentis “la grande muette” a fini par admettre la rumeur qui bruissait, à savoir que parmi les 10 Français tués dans une embuscade dans un col des montagnes afghanes certains l’auraient été à l’arme blanche et non par des tirs ennemis…
Cette propension au mensonge permanent est proprement stupéfiante : comment peuvent-ils imaginer qu’une telle information ne “fuiterait” pas un jour ou l’autre.

Ils ne peuvent quand même pas retenir les blessés et les rescapés de l’attaque au secret à perpétuité.
Si ? Vous appelez ça des “lettres de cachet”…
Ah ! bon… comme le “masque de fer”, alors… ou Fouquet détenu à Pignerol jusqu’à sa mort. Sans procès.

Mais je m’égare, loin de mes moutons. Revenons à Xavier Darcos.

Après avoir foutu le boxon le plus total dans l’Educ-nat et mis le lycée dans un chantier pas possible (solde générale… avant liquidation) il entend le mettre à feu et à sang.

Le PS critique le soutien affiché de Xavier Darcos à la création d’une UMP-lycées
LEMONDE.FR | 06.09.08

©

Le Monde.fr

Le ravi de la crèche vient de saluer positivement la création d’une UMP/lycée… en des termes on ne peut plus clairs qui prouvent à l’envi son absence de neutralité : “Il est bon qu’on puisse, non pas installer un parti politique dans les lycées, mais avoir des jeunes qui sont de notre sensibilité et qui sont organisés”…

Il est évident qu’il veut les utiliser contre les mouvement lycéens qui se réclament de la gauche. La FIDEL et l’UNL : “Il est clair qu’aujourd’hui, nous avons des associations lycéennes qui ont leur légitimité, mais qui sont très, très marquées à gauche, qui sont très anti-gouvernementales et qui parlent un peu au nom des lycéens, alors qu’elles parlent surtout au nom d’un parti. L’UNL est très liée au Parti socialiste, et donc je souhaiterais qu’on fasse un peu contrepoids, que d’autres lycéens puissent s’exprimer”

Pécher capital : être contre ce gouvernement qui nous veut tant de bien !

Je ferais remarquer à Xavier Darcos (je doute toutefois qu’il me lise !) que ces mouvements (de même que l’Unef et l’UNEF-ID, avant la réunification, quand j’usais mes jeans d’étudiante tardive sur les bancs de Villetaneuse) n’ont jamais fait de cadeaux à la gauche.

J’ai connu au moins deux grèves massives contre Jospin (et Allègre !).

En 1989, contre les conditions matérielles… J’ai inauguré ma première année de Deug de droit sous une énorme tente, faute d’amphis suffisamment grands pour les 800 inscrits (l’année suivante, il y en eut 1600 et j’ai su qu’ils avaient dédoublé tous les cours magistraux pour pouvoir les accueillir).

Et en 91 ou 92, rebelote toujours contre Jospin et Allègre au sujet de la réforme des DEUG… Dans leur petite tête de piaf, il s’agissait alors de s’attaquer surtout aux DEUG généralistes (histoire et géo, sciences humaines et lettres). La culture n’étant visiblement pas leur tasse de thé…

Dans leur esprit retors les études universitaires se résumant à des études professionnelles à peine améliorées. Conception utilitariste en diable. Mais un travail de réflexion et de recherche ? Vous n’y pensez pas ! Pour développer le nécessaire esprit critique… point trop n’en faut.

Au demeurant, Xavier Darcos n’a guère d’intelligence, au moins politique. Sinon, il saurait que les grandes mobilisations et les grèves (surtout quand les initiatives viennent de “comités de grève” forcément pluralistes où les syndiqués sont souvent minoritaires) ne sont guère la tasse de thé ni de la direction socialiste ni des syndicats de salariés. Précisément la peur de de se faire déborder par la base et le mouvement social qu’ils craignent comme la peste. Cela se vérifie à chaque fois.

Je doute que les étudiants et lycéens de l’UMP jouissent de la même latitude à l’égard de leur parti.

“Faut qu’a saigne” ?

Cela risque en effet de tourner très vite à l’affrontement physique. Nous avons tous le souvenir des bastonnades du GUD et de l’UNI… Tout ce que l’UMP-lycée va enrôler de très à droite va, fort de l’aval d’un Darcos et de l’UMP en général, s’en donner à coeur joie.
Les “arguments” seront moins intellectuels que contondants.

Déjà les tristes sires des bandes des banlieues craignos venaient régler leurs comptes aux portes des lycées en grève, profitant de l’attroupement (cela eut lieu l’an dernier ou il y a deux ans devant le lycée Jean-Jacques Rousseau de Montmorency..). Si l’on y ajoute les bandes BCBG mais ultra-droitière de l’UM/Posture, ça va être plutôt rock and roll !

Surtout, laissons-les prendre le nom d’UMP-lycée… S’ils veulent s’inviter à quelque élection ils seront retoqués comme l’on été naguère les syndicats “front national” dans les élections professionnelles : les juges ont considéré à bon droit qu’un syndicat ne pouvait être l’émanation directe d’un parti politique.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Kamizole 786 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte