Magazine

Puisque tu t'en fous de ce que je pense

Publié le 08 septembre 2008 par Didier54 @Partages
L'état dit n'avoir plus de sous. Alors il taxe. On vient de le voir avec le revenu de solidarité active. Si j'ai bien compris, il  me prendra 20 € sur une année pour participer à cette allocation. Mais alors. Pourquoi ce même état, qui n'a plus de sous ???, me rembourse quelques euros d'impôts alors que je n'ai rien demandé au motif que j'aurais trop payé l'année précédente ? J'ai du mal à te suivre. Pas bien logique, tut ça.
Tu sais quoi, l'état ? Eh bien ça m'aurait pas dérangé que tu les gardes, ces sous que je t'avais donné, plutôt que de me les rembourser en me disant en même temps que par ailleurs, tu vas m'en reprendre une partie, désuète en comparaison de ce que tu me rends. Je suis assez mal à l'aise de surcroît : la nouvelle somme est bien en deça de ton remboursement.
Je serais de mauvaise foi, j'en viendrais presque à penser que tu t'appauvris exprès.
Mais comment veux-tu que moi, pékin de base que je suis, je puisse te croire quand tu annonces des choses ?
Certes, je m'en rends compte, tu t'en fous bien de ce que je pense. Mais bon, en même temps, ça serait plus simple que tu dises les choses telles qu'elles sont. Nan ? Tant qu'à t'en foutre de ce que je pense...

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Didier54 35 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte