Magazine Société

Ils ont osé le dire…

Publié le 08 septembre 2008 par Simples Brèves...
« Le PS doit sortir une dizaine d’individus qui sont éternellement malfaisants, qui ont été de toutes les combines, qui sont assis au secrétariat national depuis 25 ans et qui sont généralement ceux qui font les constructions les plus compliquées dans les avant-congrès. » Vincent Peillon, RMC
« Lamentable. Je ne réponds pas là-dessus. » Martine Aubry, Libération
« Quand il y a une faute, il y a une sanction. Je crois que c’est la moindre des choses. » Frédéric Lefebvre, France 2
« Il arrive qu’on ait des manifestations auditives, on appelle cela des acouphènes, alors j’ai dû avoir des acouphènes. » François Bayrou, Europe 1
« Merci du fond du cœur pour avoir fait que le Parti socialiste est là. » François Hollande, AFP
« Quel est le candidat le plus dangereux pour nous ? Moi, je crois que c’est Martine Aubry. » Patrick Devedjian, RTL
« S’il y a eu un grand perdant de l’université d’été de La Rochelle, c’est l’image du Parti socialiste. » Pierre Moscovici, LCI
« Aucun commentaire à faire à ce sujet, le gouvernement décide des fonctions des hauts-fonctionnaires et ne rend pas de comptes sur ces questions. » François Fillon, AFP
« Autrefois, on avait le crime de lèse-majesté. Aujourd’hui, on a le crime de lèse-copain de la majesté. » François Bayrou, Le Parisien
« C’est une fois de plus, par Nicolas Sarkozy, la préemption de fonctionnaire pour des raisons personnelles, la privatisation de la République. » Martine Aubry, Canal +

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Simples Brèves... 20 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine